Le Public Health England lance une vidéo virale qui compare vape et tabac (Vapyou)

Tabac / 4 janvier 2019

Tabac
Addiction Tabac - Le Public Health England lance une vidéo virale qui compare vape et tabac (Vapyou)

Depuis 2015, l’organisme gouvernemental Public Health England affirme que vapoter est au moins 95% moins nocif que fumer. Le premier rapport avait été réalisé par des experts suite à la lecture et la compilation de plus de 200 études. En février 2018, le PHE a publié une mise à jour, qui confirme à nouveau ce 95% et qui s’assortit de nombreuses recommandations pour les services de santé et tous les intervenants de la lutte contre le tabagisme. En clair, faire une promotion massive du vapotage auprès des fumeurs. Et ils vont sortir les grands moyens avec une vidéo choc !

Parmi les conclusions du rapport de 2018, les experts ont particulièrement souligné le problème de la désinformation : “Plusieurs milliers de fumeurs croient à tort que vapoter est aussi nocif que fumer ; environ 40% des fumeurs n’ont même pas essayé une cigarette électronique”. Ils précisent aussi que : “moins de 10% des adultes comprennent que la plupart des effets néfastes de la cigarette sur la santé ne sont pas causés par la nicotine” ou encore “l’utilisation des cigarettes électroniques au Royaume-Uni a plafonné au cours des dernières années à un peu moins de 3 millions de personnes”.

Vidéo choc : informer la population à tout prix !

L’Angleterre est le seul pays au monde où tous les acteurs de la lutte contre le tabagisme sont unis derrière un message positif pour promouvoir massivement le vapotage. L’information est claire et honnête, le STOPTOBER (modèle – lointain – du Mois Sans Tabac), par exemple, incite clairement les fumeurs à essayer le vapotage. Cette année, on trouvait même sur le site officiel de l’opération, un annuaire des boutiques de vape spécialisées, une action menée avec l’association des professionnels indépendants l’IBVTA.

Mais malgré tous ces efforts, la désinformation et les fake news sur le vapotage continuent de faire des ravages et d’effrayer de nombreux fumeurs qui n’osent pas essayer. Dans une interview dans THE GUARDIAN, le Pr John Newton, directeur de l’amélioration de la santé au PHE, déclare : “Il serait tragique que des milliers de fumeurs qui pourraient arrêter avec l’aide d’une cigarette électronique soient rebutés par de fausses craintes pour la sécurité. Nous devons rassurer les fumeurs sur le fait que passer à une cigarette électronique serait beaucoup moins nocif que fumer. Cette démonstration (il parle de la vidéo ci-dessous) met en évidence les dommages dévastateurs causés par chaque cigarette et aide les gens à comprendre que le vapotage ne représente probablement qu’une fraction du risque.”

Voici donc la vidéo que diffuse le Public Health England. C’est un modèle de communication “trash” comme on peut le voir souvent dans les réseaux sociaux, objectif “choc et viral”. Sauf que cette fois, ce n’est pas réalisé par des amateurs, il s’agit du Dr Rosemary Leonard et du Dr Lion Shahab pour le compte d’un organisme gouvernemental, la vidéo est siglée Public Health England, c’est un discours officiel. L’objectif est bien clair : créer un maximum de buzz avec une vidéo très virale. Aucune ambiguïté, à la différence de la “frilosité” en France, les services de santé anglais sont prêts à tout pour alerter la population avec une promotion massive et très engagée pour le vapotage.

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Tabac

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir