Le tabac fait grossir du ventre

Fumer augmente la quantité de graisse au niveau du ventre. Cela peut aussi accroître le taux de graisse viscérale, celle qui se trouve autour des organes.

Tabac

Certaines personnes ont peur de prendre du poids en arrêtant de fumer, alors elles repoussent. Pourtant, l’arrêt de la cigarette pourrait les aider à en perdre. Des chercheurs danois révèlent que le tabagisme augmente la quantité de graisse abdominale et viscérale. Ils l’ont découvert dans une étude, dont les résultats sont parus dans la revue Addiction. 

Comment comprendre les effets du tabagisme sur la graisse corporelle ?

Cette équipe du Centre NNF de recherche métabolique fondamentale de l’Université de Copenhague a utilisé des études réalisées précédemment pour identifier les gènes liés aux habitudes tabagiques et à la répartition de la graisse corporelle. Au total, cela représentait plus de deux millions de participants. Ensuite, ils ont analysé ces informations génétiques pour déterminer si les personnes possédant des gènes associés au tabagisme avaient tendance à avoir une répartition différente de la graisse corporelle. Enfin, ils ont pris en compte d’autres facteurs, comme la consommation d’alcool ou le milieu socio-économique, pour s’assurer que tout lien trouvé entre le tabagisme et la répartition de la graisse corporelle était véritablement dû au tabagisme lui-même et non à d’autres facteurs. Pour analyser leurs données, ils ont eu recours à une technique d’analyse statistique appelée randomisation mendélienne (MR) pour déterminer s’il existait une relation de cause à effet entre le tabagisme et la présence de graisse abdominale. 

Voir la suite sur le site de pourquoidocteur.fr 

Voir l’étude originale (en anglais)