» retour

L’ex-fumeuse, Françoise Gaudel fait un tabac avec son groupe Facebook JeNeFumePlus!

 

C’est un groupe « fermé » (c’est-à-dire dont l’accès est réservé aux membres), mais auqel peuvent s’inscrire tous ceux et celles qui pensent arrêter de fumer, qui ont franchi le pas ou bien les ex-fumeurs qui veulent témoigner. On y distille des tas d’informations « précises et vérifiées », insiste l’administratrice.

En 2017, Françoise Gaudel, psychologue de formation, a obtenu un diplôme universitaire en tabacologie. Elle a également reçu le premier prix du meilleur mémoire de la Société francophone de tabacologie.

Les « défumeurs » se serrent les coudes

Dans ce groupe Facebook, les « défumeurs », comme ils s’appellent, se montrent solidaires et joyeux. Les rabat-joie, arnaqueurs et autres vendeurs sont écartés. Les membres s’y connectent pour se confier en toute confidentialité, pour échanger amicalement et se soutenir. Le lien est assuré 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

« L’arrêt du tabac fait peur, explique Françoise Gaudel, elle-même ancienne grande fumeuse. Ne plus fumer occasionne des troubles physiques et émotionnels. C’est un vrai combat que l’on peut partager avec d’autres. »

 

Voir le groupe Facebook

 

 

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Edito

Drogues légales : des liens d’intérêt à éclaircir d’urgence

La loi de modernisation du système de santé, ou loi Touraine, a été l'occasion d'un progrès considérable en matière de transparence sur les liens d'intérêt des parlementaires avec l'industrie du tabac. C'est ainsi que le secteur économique du tabac doit désormais publier un rapport annuel détaillant l’ensemble de ses dépenses de publicité, de propagande et de promotion en faveur de leurs produits.


Le 08 Nov 16
ANPAA
Actualité

A l’heure d’un choix décisif pour les Français et leur avenir, l’ANPAA tient à réaffirmer ses valeurs humanistes

A l’heure d'un choix décisif pour les Français et leur avenir, l'ANPAA tient à réaffirmer ses valeurs humanistes : respect des droits fondamentaux, de la dignité et de la liberté de toutes les personnes, tolérance, fraternité, solidarité et non-discrimination, pour la promotion d’un progrès social, économique et environnemental protecteur des pressions addictogènes.


Le 03 Mai 17
ANPAA