Mois sans Tabac: Six chiffres alarmants sur les conséquences du tabac chez les femmes

Tabac / 2 novembre 2018

Tabac
Addiction Tabac - Mois sans Tabac: Six chiffres alarmants sur les conséquences du tabac chez les femmes
  • La 3e édition du Mois sans tabac débute jeudi et espère continuer à aider des milliers de Français à arrêter la cigarette.
  • Pour accompagner le lancement de cette opération, Santé Publique France publie ce mardi plusieurs études qui pour la première fois analyse la consommation de tabac uniquement des femmes.
  • Et leur incidence sur leur santé: cancer du poumon, infarctus et BPCO notamment, qui augmentent de façon inquiétante chez les Françaises.

Jeudi 1er novembre, ce sera peut-être un jour férié à se glander sous les draps, peut-être le jour où on dépose quelques fleurs au cimetière, peut-être aussi le jour où on dit adieu pour toujours à la cigarette. En effet, pour sa 3e édition l’opération Mois sans tabac va proposer une nouvelle fois à tous les fumeurs d’être accompagnés pour se sevrer.

Acupuncture, arrêt brutal, accompagnement psychologique, e-cigarette, sevrage tabagique, si les techniques sont multiples, les bénéfices d’un arrêt du tabac ne sont plus à démontrer. Pour accompagner le lancement de ce nouveau Mois sans tabac, qui a été suivi par 160.000 personnes en 2017, Santé Publique France, établissement public sous la tutelle du ministère de la Santé, dévoile pour la première fois des chiffres pour le moins inquiétants sur les conséquences du tabagisme chez les Françaises. Retour sur six chiffres qui encourageront peut-être certaines à écraser la dernière…

En 2017, 24 % des femmes de 18 à 75 ans déclaraient fumer quotidiennement contre 30 % des hommes. Depuis cinquante ans, le nombre de fumeurs baisse… et au contraire le tabac a fait une percée chez les femmes.

En savoir plus