» retour

Opiacés : hausse des surdoses et décès liés à la méthadone (APMnews)

Selon les données du dispositif DRAMES (décès en relation avec les médicaments et les substances), “la méthadone est toujours la substance la plus impliquée dans les décès”, avec un taux de décès par méthadone estimé de 2 pour 1.000 patients traités. Ce taux est six fois plus élevé avec la méthadone qu’avec la buprénorphine et 4,5 fois plus qu’avec l’héroïne.

Les cas de surdose de méthadone sont en hausse constante depuis 9 ans. Depuis plusieurs années, la société fait aussi face à un usage détourné de la méthadone que certains consomment illégalement (9,7% en 2016)En France, les hospitaliastions pour overdose de méthadone sont passées de 1 pour 1 million à 4,6.

 

Notre partenaire la FFA a fait un communiqué de presse sur le sujet, pour y accéder cliquez sur “En savoir plus”

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Actualité

Surveillance de la santé mentale au travail – Le programme Samotrace | Santé Publique France INVS

Volet en entreprises. Régions Centre, Pays de la Loire et Poitou-Charentes, 2006-2008. Le programme Samotrace a pour objectif de décrire la prévalence des problèmes de santé mentale en milieu de travail et leurs expositions professionnelles associées [...] Trois indicateurs de santé mentale étaient explorés : la souffrance psychique (GHQ28), les problèmes d’alcool et la consommation de médicaments psychotropes.


Le 05 Jan 17
ANPAA
Revue de presse

DROGUES / Le lean chez les adolescents… faut il interdire la vente libre de codéine ?

Il y a 3 ans nous écrivions un blog intitulé « Purple drank, la nouvelle drogue des ados ». Nous y décrivions une tendance venue du Rap US qui se dévoilait chez les adolescents : boire un mélange de codéine, d’un anti-histaminique la prométhazine et du sprite. Cette tendance s’est accentuée, occupant l’espace médiatique au grès d’événements plus ou moins dramatiques.


Le 27 Juin 17