Près de la moitié des Français favorables à la hausse du prix du tabac

Tabac

Il est rare que les taxes aient bonne presse parmi la population ! Cependant lorsqu’elles aident ou motivent à arrêter un comportement nuisible pour la santé, l’opinion peut se montrer plus enthousiaste. Ainsi, selon le Baromètre Santé 2018 près de la moitié des Français sont favorables à une taxe sur le tabac (48,3%).

Mieux encore, 43.6% des fumeurs estiment qu’une hausse des prix est une motivation supplémentaire pour arrêter et 39,8% des anciens fumeurs quotidiens estiment que la hausse des prix a contribué à motiver leur arrêt.

En pleine période de Mois sans tabac, où le gouvernement, les associations et les médias se mobilisent pour sensibiliser à l’arrêt du tabac, la question est donc plus que jamais d’actualité.

L’opinion positive quant à la hausse des prix est également, selon le baromètre santé, transgénérationnelle. En effet, plus de la moitié des 18/24 ans (50,8%) et des 65-75 ans (53,7%) y sont favorables.

Pour les personnes les plus défavorisées, une hausse des prix du tabac peut représenter une part importante du budget et donc les inciter davantage à envisager l’arrêt. D’autant que la plupart des substituts nicotiniques et consultations professionnelles sont disponibles gratuitement ou remboursés en partie par l’Assurance Maladie.

Le rapport montre aussi une forte hausse des usages de tabac à rouler (8,1% en 2010 à 20,5% en 2018) principalement pour des raisons économiques. Cependant les écarts de prix tendent à s’estomper avec le temps pour éviter que les personnes qui fument des cigarettes manufacturées ne se reportent vers les cigarettes roulées plutôt que vers la substitution ou l’arrêt.

Dans l’ensemble, ces données confortent la légitimité des taxes sur le tabac. Elles doivent toutefois être contrebalancées par une vraie prise en charge des personnes qui souhaitent arrêter pour ne pas simplement toucher les fumeurs au porte-monnaie et les accompagner du mieux possible.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page « Sortir de l’addiction au tabac » ou inscrivez-vous sur le groupe facebook JeNeFumePlus!

Source : APM

À lire aussi