Portail Milieu Professionnel

Addiction à la cocaïne / Des accumulations de fer dans le cerveau

Les tissus cérébraux des personnes atteintes d’addiction à la cocaïne présentent des quantités anormales de fer, selon une étude

Autres drogues
Addiction Autres drogues - Addiction à la cocaïne / Des accumulations de fer dans le cerveau

La science a identifié un autre méfait lié à la cocaïne. L’addiction à la cette substance pourrait perturber la manière dont le cerveau métabolise le fer, selon une étude publiée dans la revue Translational Psychiatry. Les travaux montrent que cette perturbation induit une accumulation de fer dans le cerveau, ce qui pourrait constituer un nouveau biomarqueur de cette addiction.

L’étude a été menée à l’université de Cambridge, où les tissus cérébraux de 44 personnes dépendantes à la cocaïne ont été analysés et comparés à ceux de 44 volontaires « sains » (groupe contrôle). Les chercheurs ont détecté des quantités excessives de fer dans le pallidum, une région cérébrale impliquée notamment dans l’inhibition de nos comportements.

En savoir plus

À lire aussi