Portail Milieu Professionnel

DROGUES / Cary Grant a testé pour vous (et approuvé) le LSD thérapeutique

Un documentaire nous apprend que l'acteur a testé le LSD pour soigner sa dépression. Interrompues dans les années 1960, les recherches sur les usages médicaux sont en passe de reprendre.

Autres drogues

Cary in the Sky with Diamonds

Dans un long récit intitulé Cary in the Sky with Diamonds, publié par Vanity Fair, les auteures Judy Balaban et Cari Beauchamp racontent que la rumeur selon laquelle la substance guérirait de certains troubles psychologiques s’est répandue très vite dans le milieu médical, puis à Hollywood. Judy Balaban a elle-même suivi une thérapie à base de LSD au milieu des années 1950.

«Chez les psychiatres, le bouche à oreille fonctionne: le LSD pourrait être un remède à l’alcoolisme, à la schizophrénie, au syndrome de stress post-traumatique et à toute une myriade de troubles psychologiques. Entre 1950 et 1965, 40.000 personnes ont été “soignées” grâce au LSD.»

Parmi ces 40.000 patients, Cary Grant. Son épouse de l’époque a entamé une thérapie et il souhaite savoir ce qu’elle raconte à son sujet lorsqu’elle prend du LSD. Une fois séparé de sa femme, voyant les bénéfices du traitement sur son ancienne compagne, il entame lui aussi une thérapie en 1958. Alors que la plupart des patients célèbres de l’Institut n’en parlaient qu’en privé, Cary Grant se confie dans plusieurs interviews à ce sujet, et contribue ainsi à populariser l’usage du LSD à des fins thérapeutiques.

En savoir plus

À lire aussi