» retour

DROGUES / Plus de santé et moins de répression

40 ans de répression, de guerre aux usagers et usagères, de criminalisation et de contaminations… Et d’échecs.

Alors que les politiques tiennent une posture morale, des progrès pour la santé sont arrachés : programme d’échange de seringues, accessibilité aux traitements de substitution à l’héroïne, ouverture de la première salle de consommation à moindre risque.

Et demain? AIDES revendique une politique qui place la santé d’abord, ce n’est pas de la science fiction, juste de la science!

  • Partager l'article sur

A consulter aussi