“Mais aussi…“ Cinéma, littérature, essais du premier trimestre 2017

3 avril 2017

Addiction  - “Mais aussi…“  Cinéma, littérature, essais du premier trimestre 2017

En marge des films, romans et essais déjà présentés individuellement, voici une liste, non exhaustive bien entendu, de références pour le premier trimestre 2017 :

 

image

The Electric Kool-Aid Acid Test“ de Tom Wolf, aux Editions Tashen

Les Editions Taschen proposent ici une réédition collector de l’ouvrage culte du journaliste-romancier, Tom Wolf, Acid test, paru pour la première fois en 1968. L’auteur a accompagné l’aventure mythique du bus “Further“ des Merry Prankster, en tournée sous psychotropes sur les routes américaines. Tom Wolf reconnait s’être inspiré, entre autres, des photos prises pour le magazine Life par Lawrence Schiller, photos présentées dans cette réédition, ainsi que celles de Ted Streshinsky qui travailla pour le New York Herald Tribune. Dans cet ouvrage on retrouve aussi des pages du journal tenu par Ken Kesey en prison, des prospectus et des magazines alternatifs…

Lien : https://www.taschen.com/pages/fr/catalogue/photography/all/03155/facts.tom_wolfe_the_electric_kool_aid_acid_test.htm

 

image

Sortie DVD : “Infiltrator“ de Brad Furman

Sortie en DVD du film Infliltrator tiré d’une histoire vraie et réalisé par Brad Furman. Le film raconte les aventures et mésaventures de Robert Mazur, agent fédéral des douanes américaines, infiltré dans les années 80 sous le nom de Bob Musella dans le cartel de Medelin du fameux Pablo Escobar. L’agent proposa à son administration de lui fournir les millions nécessaires à un vrai blanchiment d’argent pour gagner en crédibilité auprès des pontes du cartel. L’infiltration dura cinq ans, ne fut pas de tout repos, mais aboutit à l’arrestation d’un certain nombre de narco-trafiquants et de banquiers complices d’un blanchiment d’argent à grande échelle…

Lien : http://www.theinfiltrator.com

 

image

“Bordeline“, téléfilm d’Olivier Marchal, France 2

Diffusé sur France 2, ce téléfilm inspiré de l’affaire du vol de scellés de cocaïne en 2011, mettant en cause le commissaire Christophe Gavat et des fonctionnaires de police. Résumé : “Après 25 années d’une carrière jugée irréprochable, Willy Blain, chef de la BRB, est arrêté et placé en garde à vue par la police des polices pour association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants, vol en réunion et détournement de scellés. Il se retrouve alors dans la position du malfrat, alors qu’il a passé son existence à tâcher de faire respecter la loi. Comment en est-il arrivé là ? Quelles failles du système l’ont-elles conduit à commettre des actes répréhensibles ?“…

Lien : http://www.france2.fr/emission/borderline

 

image

Sex, drugs and rock’n roll“, SOS Addictions

Cet article, publié sur le site de SOS Addictions, revient sur la fascination qu’ont toujours exercée les drogues sur les jeunes par l’intermédiaire des stars du rock qui en consomment et en parlent dans leurs chansons. L’auteur de l’article voudrait, à partir des textes d’une dizaine de ces chansons, donner une idée de ce qui alimentait cette fascination. Ca part de The pusher du groupe Steppenwolf, à Rainy day women # 12 & 35 de Bob Dylan, en passant par Lou Reed et le Velvet Underground qui chante I’m waiting for the man, Sister morphine des Rolling Stones et ou l’inévitable Cocaïne de J-J Cale. Les textes sont présentés en anglais, mais certains passages sont traduits en français…

Lien : http://sos-addictions.org/blogs-dexperts/sex-drugs-and-rockn-roll/everybody-must-get-stoned-bob-dylan-prix-nobel-paroles-de-rock-et-sante-publique

 

image

Sortie DVD : “Chouf“ de Karim Dridi

Ce film sorti sur les écrans en octobre 2016, nous plonge dans le milieu du deal de rue à Marseille. Le terme “chouf“ signifie “regarde“ en arabe, et est utilisé dans le milieu du trafic de stupéfiants pour désigner la personne qui surveille, à l’entrée d’un point de vente, les allées et venues et guète l’arrivée des forces de l’ordre. Le film nous raconte, comment Sofiane, brillant étudiant de 24 ans, décide de tout abandonner pour venger le meurtre de son frère. Il se rapproche du caïd du coin, aide au développement du business tout en poursuivant sa recherche de l’assassin de son frère. Sofiane doit alors faire face à la violence inhérente à un milieu qui ne fait pas de cadeau…

Lien : http://www.3b-productions.com/tessalit/chouf/

 

image

Mafia et République“, documentaire ARTE

Ce documentaire en trois parties raconte l’histoire de la mafia corse, qui se structure à Marseille à la fin des années 20 autour de personnalités comme celles du Corse Paul Carbone et du Sicilien François Spirito. Ces hommes seront à l’origine de ce que l’on a appelé la French Connection. Le documentaire fait le lien entre cette mafia et le pouvoir politique. Les mafieux se mettent au service du politique en assurant le service d’ordre. Le pouvoir politique protège alors les affaires clandestines des mafias qui prospèrent tranquillement et n’ont affaire, en terme d’opposition, qu’à la concurrence des autres gangs mafieux qui s’installent au fil du temps. Des accords se mettent en place pour la répartition des territoires…

Lien : http://www.arte.tv/guide/fr/057866-001-A/mafia-et-republique-1-3

 

image

Sortie DVD : “La fille du train“ de Tate Taylor

Ce film, sorti sur les écrans en octobre 2016, confronte son personnage principal Rachel à sa difficulté de remobiliser sa mémoire pour réussir à se souvenir de ce qui s’est passé cette fameuse nuit où une jeune femme, voisine de son ex-mari, a disparue tragiquement. Rachel souffre d’amnésie à cause de sa consommation importante et régulière d’alcool. Ses problèmes d’usage compulsif la mettent en difficulté avec son entourage et les forces de police qui la traite avec beaucoup de condescendance. Elle a du mal à faire entendre une voix qui est malheureusement pour elle décrédibilisée par ses comportements sous effet de l’alcool…

Lien : http://www.sortiesdvd.com/film-7497.html

 

image

“From the War on Poverty to the War on Crime“, essai de Elisabeth Hinton

La vie des idées.fr propose une fiche de lecture d’un essai d’Elisabeth Hinton, paru outre-atlantique et titré From the War on Poverty to the War on Crime, De la guerre à la pauvreté à la guerre contre le crime. L’ouvrage est sous-titré “La fabrique de l’incarcération de masse en Amérique“, et revient donc sur l’histoire des politiques pénales depuis 1960, politiques qui ciblent majoritairement les minorités. L’article revient sur la “guerre à la drogue“ qui, elle aussi, encourage à une incarcération ciblée encore aujourd’hui, car sert de prétexte à la stigmatisation d’une partie de la population montrée du doigt pour des usages que l’on associe un peu trop vite à de la délinquance…

Lien : http://www.laviedesidees.fr/Politique-penale-et-prejuge-racial-aux-Etats-Unis.html

 

image

La vengeance de l’Etat. A propos de : Didier Fassin, Punir, une passion contemporaine

Cet article publié sur La vie des idées.fr revient sur l’essai de Didier Fassin, spécialiste des prisons et des forces de l’ordre, et est consacré à l’incarcération et à l’acte punitif. L’auteur part du constat que «La france traverse la période la plus répressive de son histoire récente en temps de paix» pour poser trois questions : Qu’est-ce que punir ? Pourquoi punit-on ? Et qui punit-on ? Didier Fassin propose une «théorie critique du châtiment». Il revient, entre autre, sur une évolution du sens de la peine qui passe d’une logique de compensation et de réparation à une logique de souffrance en réponse à une faute…

Lien : http://www.seuil.com/ouvrage/punir-didier-fassin/9782021327083

 

image

“Addictions et reliances“, essai de Sandrine Willems

Cette clinicienne d’orientation analytique, écrivain et docteur en philosophie et psychologie, nous propose ici un travail autour des parcours d’existences des “alcooliques“ et “toxicomanes“ et interroge le fond religieux et les questions métaphysiques associées à ces usages chroniques. Elle propose un travail autour d’un mot qu’elle privilégie : la reliance. “A m’en souvenir, je choisis ce terme de reliance pour résumer ce qui m’importait, et ce à quoi je m’efforçais d’oeuvrer. Reliance plutôt que relation, car tandis que la relation se crée entre deux êtres ou deux éléments, la reliance désigne ce qui lie un être à ce qui l’environne, le porte et l’englobe“…

Lien : https://lesimpressionsnouvelles.com/catalogue/addictions-reliances/