Roman / After Party de Daryl Gregory

7 décembre 2018

Addiction  - Roman / After Party de Daryl Gregory

L’auteur Canadien nous embarque, dans ce roman de science fiction, dans le Toronto d’un futur proche où les drogues de synthèse peuvent être simplement fabriquées avec l’aide d’un ordinateur pour la conception et d’une imprimante particulière, la chemjet, pour la matérialisation du produit. Cet outil permet donc d’imprimer à volonté la molécule chimique de son choix. Un nombre important de startup se sont donc lancées dans ce smartdrugs business et alimentent le marché de nombreux médicaments ou drogues récréatives diverses et variées, tout comme leurs effets… Un produit est particulièrement en vogue en ce moment, c’est le Nem 1-10, appelé aussi Numineux, hallucinogène puissant qui permet aux consommateurs de bénéficier d’une incarnation de leur dieu personnel et d’acquérir alors une foi inébranlable. Ce que l’on pourrait appeler une secte, l’église du Dieu Hologrammatique, profite des effets de ce produit pour fidéliser un nombre croissant de fidèles, prêts à se laisser embarquer dans l’aventure mystique. Une jeune adolescente, Francine, va en faire les frais en allant jusqu’à se suicider suite à une crise mystique alors qu’elle est enfermée pour une tentative de sevrage dans un hôpital psychiatrique, centre de désintoxication…

Dans ce même hôpital est aussi enfermée Lyda Rose, une jeune neuro-scientifique qui, suite à une expérience malheureuse, est devenue dépendante au Numineux qu’elle a pourtant créé avec trois de ces collègues, mais qui l’a rendu schizophrène. Lyda, même si elle souhaiterait se débarrasser de son addiction, profite, quand elle est sous effets du Numineux, de l’apparition d’un Ange psychanalyste de bon conseil prénommé Gloria. Se sentant responsable du décès de la jeune adolescente, Lyda Rose, dont on apprend assez vite que sa femme Mikala a été assassinée, se met en tête de retrouver ses anciens collègues pour tracer le Numineux et essayer de mettre la main sur ceux qui inondent Toronto du produit et mettent en péril la société. Lyda décide donc de se faire la malle du centre et, accompagnée de son hallucination (son ange gardien Gloria), d’une amie Ollie (ancienne patiente et agent fédérale) et d’un ami Bobby (convaincu que son âme est contenue dans une petite boite qu’il garde en collier autour de son cou), part en quête des fournisseurs et distributeurs du Numineux, drogue dont elle veut débarrasser la société, pour se débarrasser en même temps de son addiction.

Le roman est donc une sorte de road-movie qui nous fait voyager entre le Canada et les Etats-Unis pour nous faire comprendre que la présence de ces drogues de synthèse est l’affaire non seulement de dealers isolés mais aussi de mafias et de grandes multinationales qui savent profiter de la manne financière que représente ces nouveaux marchés, et savent protéger leurs intérêts en faisant appel si besoin à des tueurs à gage.

Ici, est poussé à son paroxysme cette recherche psychoactive de connexion avec le divin. Depuis la nuit des temps, l’homme a cherché à communiquer avec les dieux grâce aux psychotropes. L’usage du Numineux a pour objectif ici d’entrée en contact avec l’autre spirituel, pour sortir de son isolement et atteindre “l’infini et au-delà“ comme dirait le personnage d’un célèbre dessin animé. La chimie est tellement efficace que l’illusion s’apparente à la réalité pour un usager qui n’a pas conscience qu’il hallucine. La nouvelle réalité devient la norme et le retour au réel est de plus en plus compliqué et problématique, au risque de ne plus avoir envie de s’y cogner…

En savoir plus