Au Canada, la santé publique à l'épreuve du cannabis légalisé

Cannabis / 16 octobre 2018

Cannabis
Addiction Cannabis - Au Canada, la santé publique à l'épreuve du cannabis légalisé

La légalisation du cannabis récréatif au Canada vise à assécher le marché illégal et à contrôler la qualité des produits. Mais à deux jours de son entrée en vigueur, elle suscite toujours de vives inquiétudes, notamment sur la santé des jeunes et la sécurité routière.

Risques pour la santé mentale des adolescents, impréparation de la police, règlementations variant d’une province à l’autre: les opposants, dont de nombreux médecins, craignent une flambée de la consommation et son cortège de conséquences néfastes.

“Ce gouvernement n’est absolument pas prêt pour la légalisation de la marijuana. Le pays n’est pas prêt”, a prévenu le député conservateur John Brassard, dont le parti n’a cessé de dénoncer cette réforme phare du mandat de Justin Trudeau.

“Comme médecin et comme père, je ne suis pas d’accord avec la légalisation du cannabis récréatif”, explique à l’AFP Antonio Vigano, spécialiste du cannabis thérapeutique et directeur de recherches à la clinique Santé Cannabis à Montréal.

Inquiétudes

Comme de nombreux confrères, il invoque les risques d’un accroissement de la consommation chez les jeunes, qui pourront acheter de la marijuana dès l’âge de 18 ou 19 ans, selon les provinces.

“On sait que le cerveau est encore en phase de développement jusqu’à 25 ans”, insiste ce spécialiste. Sans parler de “l’effet synergique” entre cannabis et l’alcool, souvent associés en un cocktail ravageur, selon lui.

“Il y a des inquiétudes en matière de santé”, reconnaît de son côté Gillian Connelly, de l’organisme de prévention Santé publique Ottawa. “Mais pendant des années, nous avons simplement dit: +ne consommez pas+. Ça n’a pas marché. La légalisation donne l’occasion d’avoir un vrai débat sur l’utilisation du cannabis”.

De fait, le Canada compte parmi les pays où la consommation par habitant de cette drogue douce est l’une des plus élevées au monde: environ 4,6 millions de personnes, soit 16 % de la population, ont reconnu en avoir fumé cette année.

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Cannabis

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir