» retour

CANNABIS / Les adolescents en ont une image positif

Un produit jugé « meilleur » que les autres

Pour les adolescents de 13 à 18 ans, le cannabis tient ses promesses, surtout lorsqu’ils le comparent aux drogues légales. Il procure du plaisir et ils jugent qu’il a bon goût, ce qui n’est pas le cas du tabac. L’adhésion au cannabis tient au produit lui-même mais aussi à la dimension sociale de s’initier ensemble à sa consommation, qui renforce les liens entre eux.

Il est vu comme une « drogue douce » en opposition aux « drogues normales » et on lui prête des vertus thérapeutiques. C’est la forme « herbe » du cannabis, jugée plus saine, qui est préférée à la résine, contenant trop de produits de coupage.

Les effets négatifs du cannabis minimisés

En consommant du cannabis et en particulier de l’herbe plutôt qu’un autre produit,  les jeunes ont l’impression toute relative de préserver leur santé. L’idée que « tout le monde en prend » réduit la dangerosité du produit et  atténue le caractère illégal de sa consommation. Quant au « bad trip », qu’ils connaissent, il est attribué de préférence aux « mélanges ».

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

DROGUES / Consommation de tabac, alcool et cannabis chez les 18-25 ans : un baromètre de plus en plus inquiétant

Le rapport de l’OFDT et le site mis en place constitue une mine d’informations pour tous ceux qui s’intéressent aux consommations et aux addictions chez les jeunes. Particulièrement bien documenté, il devrait aussi inspirer la politique actuelle et à venir des pouvoirs publics. Pour mettre en valeur ses données, addict'aide a réalisé plusieurs infographies à propos de la consommation d'alcool, de cannabis et de tabac chez les jeunes.


Le 03 Jan 17