Dépendant au jeu : un problème lié à l’homme ou à la machine ?

Jeux de hasard et d'argent / 5 février 2018

Jeux de hasard et d'argent
Addiction Jeux de hasard et d'argent - Dépendant au jeu : un problème lié à l’homme ou à la machine ?

Cet article intéressant du Lancet porte sur la responsabilité croissante des caractéristiques des jeux de hasard et d’argent dans l’addiction aux jeux de hasard et d’argent. Si l’addiction est bien reconnue comme étant la rencontre entre une personne, un objet d’addiction (comportement/substance) dans un environnement socio-culturel donné, force est de constater que l’augmentation de la prévalence des addictions questionne sur les caractéristiques liées à l’objet d’addiction. Si les dommages liés à l’usage des jeux de hasard et d’argent sont nombreux et peuvent survenir chez tout joueur, le développement du jeu en ligne et de nouvelles machines de jeu programmées différemment peuvent avoir un impact sur l’augmentation de ces problèmes de jeu. La capacité croissante de ces machines électroniques à pouvoir nous rendre dépendant est notamment liée aux caractéristiques de ces jeux (aussi appelées caractéristiques structurelles du jeu), qui sont préétablies par ses concepteurs.

 

Il est en effet bien démontré que certaines caractéristiques prédéfinies des jeux sont associées à un risque plus élevé d’addiction, ainsi qu’à un délai plus court entre l’usage et l’addiction. Les renforçateurs audio et visuels, la possibilité de jouer sur plusieurs jeux à la fois, le fait que la probabilité de gagner diminuer au fur et à mesure que vous jouez, les gains importants mais épisodiques, les « presque gagné » (vous savez, quand vous grattez un ticket et qu’il faut 3 cases « 10’000 euros » pour gagner cette somme et que vous n’en avez que deux … vous vous dîtes que vous avez failli gagner … sauf que la réalité, c’est que pour vous, ça fait zéro…) . Ces effets sont majorés par la disponibilité accrue de ces jeux dans nos sociétés, notamment via une publicité croissante qui augmente d’autant l’accessibilité potentielle à ces jeux de personnes plus vulnérables sur le plan addictif.

 

Les auteurs de cet article appellent à une réforme urgente visant à une meilleure régulation de ces caractéristiques structurelles de ces jeux, car plus ces dernières progressent, plus ces jeux ont une capacité à nous rendre dépendants, et moins il est nécessaire d’être vulnérable sur le plan individuel pour développer une telle dépendance.

Par Paul Brunault

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Jeux de hasard et d'argent

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi