Mails, messagerie instantanée... Les salariés submergés par leur smartphone, surtout les plus jeunes

22 novembre 2018

Addiction  - Mails, messagerie instantanée... Les salariés submergés par leur smartphone, surtout les plus jeunes

Vous revenez de réunion et trouvez 200 nouveaux mails non lus dans votre boîte de réception. Votre téléphone vibre le soir ou tôt le matin, signe d’un nouveau message sur le groupe WhatsApp du travail ou dans une conversation de Slack. Comme un salarié sur deux, vous vous estimez peut-être surexposé et bombardé par un trop plein d’informations au travail.

C’est ce que montre ce jeudi l’étude du cabinet Eléas sur l’impact des outils numériques professionnels sur les salariés français*.

En 2018, trois salariés sur quatre (75 %), en France, utilisent des outils numériques plus de trois heures par jour et près d’un salarié sur deux (46 %) y consacre plus de six heures quotidiennes.

Une pratique qui leur permet de gagner en réactivité (62 %) et en autonomie (57 %) mais qui déborde aussi largement sur le temps personnel, le soir après le travail (47 %), le week-end (45 %) ou même pendant les congés pour 35 % des personnes interrogées.

Résultat, près d’un salarié sur deux (43 %) ressent de la fatigue face à ce flux d’informations et plus d’un salarié sur trois ressent un trop plein d’information (39 %), voire se retrouve submergé (36 %). Enfin, un salarié sur quatre (27 %) déplore manquer de temps pour traiter toutes les informations qu’il reçoit.

Lire l’article sur le site de France Inter

En savoir plus