Philip Morris pourrait se lancer dans le secteur de la marijuana

Alors que Philip Morris International s’est tenu relativement à l’écart du marché du cannabis ces dernières années, les récentes déclarations de son PDG, André Calantzopoulos, pourraient laisser présager un revirement dans la stratégie de la compagnie[1]. Ce changement continue de démontrer l’intérêt grandissant de l’industrie du tabac pour la marijuana, de plus en plus appréhendée comme un secteur profitable par les cigarettiers.

Cannabis
Addiction Cannabis - Philip Morris pourrait se lancer dans le secteur de la marijuana

Jusque-là, le mastodonte du tabac avait montré une certaine réticence à se lancer dans le marché du cannabis. Il y a cinq ans, Philip Morris International avait investi dans Syqe Medical, une société israélienne spécialisée dans le cannabis thérapeutique, mais non liée au cannabis récréatif[2].

« Nous allons déterminer la voie à suivre »

Dans une interview donnée à Bloomberg LP, Andre Calantzopoulos a indiqué surveiller désormais de près l’industrie naissante du cannabis. De grandes incertitudes pèsent toutefois sur le secteur de la marijuana, notamment en raison de sa relative jeunesse et des barrières réglementaires encore existantes. Selon le PDG de Philip Morris International, l’entrée de la compagnie dans le cannabis, si elle se faisait, se limiterait aux produits sans fumée, à l’image des nouveaux produits sans tabac développés par la firme.

La marijuana de plus en plus investi par les cigarettiers

Cette déclaration semble confirmer l’intérêt grandissant de l’industrie du tabac pour le cannabis. En mars 2021, la compagnie British American Tobacco annonçait un investissement de 147 millions d’euros, afin de prendre le contrôle de près de 20% des parts de la société canadienne Organigram, spécialisée dans le cannabis thérapeutique et récréatif.

En savoir plus sur le site de Génération Sans Tabac

À lire aussi