Portail Milieu Professionnel

ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / "Mon fils a perdu ses économies en pariant, si on lui enlève la facilité de jouer, on enlève une partie du risque"

Des députés veulent lever l’anonymat des clients pour les jeux d’argents. L’objectif? Vérifier qu’ils soient majeurs et lutter contre le blanchiment d'argent. Pour Frédéric, père d’un fils accro aux jeux, c’est une bonne initiative.

Jeux de hasard et d'argent
Addiction Jeux de hasard et d'argent - ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / "Mon fils a perdu ses économies en pariant, si on lui enlève la facilité de jouer, on enlève une partie du risque"

Vos papiers avant de gratter! C’est ce que veulent mettre en place les députés Régis Juanico (PS) et Jacques Myard (LR). Tous les parieurs du PMU ou de la Française des jeux seraient obligés de scanner une pièce d’identité pour vérifier qu’ils sont bien majeurs et autorisés à jouer. Frédéric, auditeur des Grandes Gueules et père de famille, a dû interdir le jeu à son fils. Pour lui, cette réforme serait une aide bienvenue.

« Il a perdu toutes ses économies »

« Je trouve que c’est une bonne idée. Je suis dans un cas où mon fils s’est mis à jouer il y a un an et demi en allant au casino. Ça a pris de grandes proportions. On en a parlé, on a essayé de le raisonner et on s’est rendu compte que ça ne marchait pas. Il a perdu toutes ses économies. Même si ça ne parait pas être une somme énorme, c’est quand même 4000 à 5000 euros et c’est un jeune de 19 ans.

Pour voir entendre le témoignage, rendez-vous sur le site de BFM.tv en cliquant sur « Consulter en ligne »

En savoir plus

À lire aussi