» retour

CANNABIS / Conduire sous l’influence du cannabis : qu’en dit la science ?

Le cannabis est prisé pour son effet euphorisant et relaxant, mais la molécule responsable de ces sensations – le tétrahydrocannabinol ou THC – affaiblit aussi des facultés cognitives, soit la concentration, l’attention, la mémoire, la coordination et la perception du temps.

Des recherches démontrent que la concentration de THC dans le cannabis a doublé depuis les 30 dernières années. La marijuana, soit les fleurs séchées de cannabis, contient aujourd’hui en moyenne 15 % de THC, tandis que le haschisch — soit la résine provenant des fleurs — en contient environ 30 %. Certains produits plus concentrés peuvent même contenir jusqu’à 90 % de THC.

Par contre, un autre cannabinoïde connu sous le nom de cannabidiol, ou CBD, a la propriété d’atténuer les effets du THC. En raison de ses propriétés anti-inflammatoires, il se retrouve en concentration élevée dans le cannabis médicinal. Mais comme il ne procure pas d’euphorie, on en trouve rarement dans le cannabis récréatif.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

CANNABIS / Strainprint, l’appli médicale pour optimiser sa consommation

Strainprint est une application innovante présentée comme un guide interactif personnalisé. Elle permet aux consommateurs de cannabis médical d’optimiser et de gérer leur propre consommation. Lancée à Toronto au Canada en 2016, Strainprint Technologies Ltd., la société qui édite l’appli, propose plus généralement des logiciels et des solutions d’analyse pour l’industrie médicale du cannabis.


Le 23 Août 17
Revue de presse

CANNABIS / la troublante vérité que la France refuse de voir

Les principaux acteurs du débat national esquivent, par commodité intellectuelle, toute enquête approfondie de son univers. Ses opposants les plus féroces, tenants d’une « tolérance zéro » à son égard, comme les fervents défenseurs de sa légalisation, préfèrent tomber dans la caricature. Rares sont les analyses sur la réalité sociale du cannabis, qui est pourtant révélatrice tant du produit lui-même que de la société dans laquelle nous vivons. Etant donnée l’ampleur de son usage dans notre pays et dans le monde, ou des réseaux qui la structurent, la marijuana vaut bien un article de fond.


Le 06 Fév 17
Revue de presse

CANNABIS / Vincent Peillon veut rouvrir le débat sur la dépénalisation du cannabis

En 2012, alors ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon s'était dit favorable à une telle mesure. "C'est une question qui se pose sérieusement de savoir si nous ne pourrions pas lutter contre ces trafics en organisant par l'État...", avait-il déclaré avant de rappeler qu'il avait soutenu la position de l'ancien ministre de l'Intérieur Daniel Vaillant, favorable à une légalisation du "cannabis thérapeutique".


Le 02 Jan 17