Portail Milieu Professionnel

CANNABIS / Il pourrait inverser le vieillissement des cellules de notre cerveau

Des scientifiques ont découvert qu'un traitement au THC, une molécule présente dans le cannabis, inversait le vieillissement du cerveau chez les souris. Une recherche qui pourrait faciliter le traitement de maladie comme la démence ou Alzheimer.

Cannabis

Voilà un nouvel argument pour ceux qui militent en faveur de la légalisation du cannabis, surtout quand il est thérapeutique.

La marijuana aurait en effet la capacité à donner un coup de jeune à notre cerveau. Des scientifiques ont soumis des souris assez âgées à un traitement à base de cannabis, et ont observé que les cellules de leur cerveau avaient carrément rajeuni.

Cette information, repérée par Futurism, est évidemment à prendre avec des pincettes. Mais si elle est avérée, cette découverte pourrait faire rapidement progresser le traitement de maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou la démence.

Le THC, substance régénératrice ?

Les chercheurs de l’université allemande de Bonn et de l’université hébraïque de Jérusalem ont publié les résultats de leur expérience le 8 mai dans le journal Nature Medicine. Les scientifiques ont administré pendant 4 semaines un traitement à des souris âgées de 12 à 18 mois. Des souris de 2 mois ont été utilisées comme groupe de référence.

L’élément principal de ce traitement est le THC, ou tétrahydrocannabinol. Cette substance, présente dans le cannabis, active les récepteurs cannabinoïdes situés dans le cerveau des hommes et des animaux. Le THC imite ainsi les cannabinoïdes naturellement présents dans le corps, et cruciaux pour le bon fonctionnement du cerveau. « Avec l’âge, la quantité de cannabinoïdes formée naturellement dans le cerveau se réduit », explique Andreas Zimmer, scientifique responsable de l’étude, à Medical Express. « Quand cette production décline, le cerveau vieillit plus rapidement. »

En savoir plus

À lire aussi