CANNABIS / L'inquiétant succès du «joint» électronique

Cannabis / 28 novembre 2017

Cannabis
Addiction Cannabis - CANNABIS / L'inquiétant succès du «joint» électronique

On sait que la France est l’un des pays européens les plus accros au cannabis — avec près de 1,4 million de fumeurs réguliers et 5 millions de Français qui ont reconnu en avoir consommé au moins une fois en 2016. Mais ce que l’on découvre aujourd’hui, c’est qu’une molécule contenue dans cette drogue séduit de plus en plus.

Le cannabidiol (CBD), dont on connaît encore mal les effets sur la santé, cartonne sous forme d’e-liquide. Une fois extrait du cannabis, il est ajouté à certains mélanges aromatisés, carburants de la cigarette électronique. Mais est-il facile de s’en procurer ? Tout à fait. En quarante-huit heures, nous avons pu commander et nous faire livrer ce produit, interdit mais qui bénéficie d’un flou juridique.

Son succès se murmure sur les forums. Dans leurs discussions, des dizaines d’internautes n’hésitent pas à vanter les trois lettres CBD : « Je me vois plus zen, mes angoisses se dissipent », se réjouit Cbdlife. « J’en utilise depuis trois mois et le fais découvrir à beaucoup de monde autour de moi », poursuit-il, alors que d’autres apprécient son petit goût « végétal » aux effets positifs sur l’humeur.

On part à sa recherche, en quelques clics, sur Internet. Première surprise, un site de grande distribution très connu n’hésite pas à vendre ce produit dans… ses coups de coeur. Les sites de vapotage, eux, ont même une rubrique dédiée e-liquide CBD. Des petites fioles estampillées « nouveauté » apparaissent les unes à côté des autres. Seules restrictions affichées : les femmes enceintes et les moins de 18 ans.

A côté des goûts rhubarbe ou chocolat, je trouve « citron-jaune cannabis » ou, plus exotique, « mangue, ananas, épice, cannabis ». La gamme proposée par un site spécialisé s’appelle même… Weedeo, référence claire à la weed, l’herbe. Et les parfums portent le nom d’« amnesia » ou « haze ». Il s’agit de variétés d’herbe très fortes vendues à Amsterdam (Pays-Bas). Une référence étonnante. Ce site propose aussi des boosters jusqu’à 75 % de CBD à diluer soi- même comme un parfait chimiste. Mais il précise sur sa page d’accueil que c’est « une molécule légale », aux « effets thérapeutiques prouvés » (ce qui est faux !). Je sélectionne deux fioles de 30 mg, pour un total de 31,74 €, alors que le prix d’achat d’un e-liquide classique coûte environ 6 €. Je paye. Et l’affaire est pliée.

Aller plus loin sur l’espace Cannabis

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir