Portail Milieu Professionnel

CANNABIS / Quand la recherche sur le cannabis fait progresser les neurosciences

Un peu d’histoire… Les effets du cannabis sont connus depuis l’antiquité mais son principe actif, le D9-tétrahydrocannabinol, D9-THC, communément appelé THC, n’a été identifié qu’en 1964.

Cannabis
Addiction Cannabis - CANNABIS / Quand la recherche sur le cannabis fait progresser les neurosciences

Un peu d’histoire… Les effets du cannabis sont connus depuis l’antiquité mais son principe actif, le D9-tétrahydrocannabinol, D9-THC, communément appelé THC, n’a été identifié qu’en 1964.

Le récepteur CB1 sur lequel il se lie dans le système nerveux a été découvert en 1990.
La découverte d’un récepteur pour le THC a fait soupçonner l’existence d’une molécule naturelle qui s’y lie. De fait une première molécule a été identifiée en 1992 : il s’agit de l’anandamide (d’après le sanscrit « Ananda » signifiant joie ou félicité) qui est donc un cannabinoïde endogène (endogène = qui prend naissance à l’intérieur du corps) ou endocannabinoïde ; bien que l’anandamide et le THC se lient au récepteur CB1, ils ne possèdent pas la même structure chimique. Un deuxième récepteur, nommé CB2, et d’autres endocannabinoïdes, en particulier le 2-AG, qui se lie surtout au CB2, ont été identifiés par la suite.

Vous pouvez retrouver l’article complet sur le site MAAD digital en cliquant sur « Consulter en ligne »

En savoir plus

À lire aussi