Les ados associent le tabac «à la mort» et l’herbe à un «produit bio»

Cannabis / 25 janvier 2018

Cannabis
Addiction Cannabis - Les ados associent le tabac «à la mort» et l’herbe à un «produit bio»

Jugée «meilleure au goût» que le tabac, moins «dangereuse» et «plus saine», l’herbe de cannabis a une image positive et «dédramatisée» auprès des adolescents, selon une étude de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée mardi.

«L’initiation au cannabis est vécue comme une expérience positive, contrairement à la première cigarette», a expliqué à l’AFP Ivana Obradovic, directrice adjointe de l’OFDT et auteure de l’étude menée entre 2014 et 2017 auprès d’un échantillon représentatif de 200 jeunes âgés de 13 à 18 ans.

Cette génération d’adolescents, qui a grandi avec l’interdiction de la vente de cigarettes aux mineurs et de sa consommation dans les lieux publics, associe au tabac une image «résolument négative» liée à «la mort et la souffrance», note l’étude, consultée par l’AFP.

Cette «dénormalisation massive du tabac» auprès des collégiens et lycéens, qui ne fait plus de la cigarette «un passage obligé» de la sociabilité, s’est accélérée avec la hausse de son prix depuis le début des années 2000, souligne Mme Obradovic.

Le cannabis, «moins cher et presque aussi facile à trouver en pratique» selon les jeunes interrogés, est perçu comme «un produit naturel, bio, moins chimique» sous forme d’herbe, laquelle est «plus rassurante en terme de composition» que la résine, qualifiée de «pneu» ou de «dégueulasse», poursuit l’auteure.

Aller plus loin sur l’espace Cannabis

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir