Psychoéducation basée sur les neurosciences en addictologie: exemple des troubles cognitifs

Toutes les addictions / 31 août 2018

Toutes les addictions
Addiction Toutes les addictions - Psychoéducation basée sur les neurosciences en addictologie: exemple des troubles cognitifs

Malgré l’essor des neurosciences en psychiatrie et en addictologie, on reproche souvent, et parfois à raison, que ces avancées ont encore un faible impact concret dans la clinique de tous les jours et le traitement des patients. Tout le contraire ici, dans cette publication de Progress in Brain Research.

La psychoéducation est définie comme un ensemble d’interventions structurées et didactiques, destinées à améliorer la connaissance d’une maladie et de son traitement par les usagers de soins. Ici, les auteurs partent du principe que développer des interventions de psychoéducation basées sur les neurosciences peut être utile non seulement pour communiquer aux patients des informations utiles sur les conséquences de leur usage de substances, mais aussi pour améliorer leur motivation au changement.

Pour faciliter l’acceptabilité et l’impact de  ces programmes de NIPE « Neuroscience-Informed Psychoeducation », les auteurs ont développé des bandes dessinées simples et didactiques (un exemple parmi les différents donnés dans l’article). En pratique, ce genre d’outil est bien accepté par les patients, qui se reconnaissent souvent dans les troubles cognitifs qu’on leur décrit, quelle que soit la forme de l’information donnée.

Si vous êtes inspiré(e) pour faire une version française de type d’outils, n’hésitez-pas à contacter Addict’Aide ou les auteurs du billet.

 

 

Benjamin Rolland

Service Universitaire d’Addictologie de Lyon (SUAL)

 

Guillaume Sescousse

INSERM, Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (CRNL)

 

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Toutes les addictions

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi