» retour

Rapport sur les impacts et conséquences de la consommation de substances psychoactives (cannabis) sur les milieux de travail et les programmes de prévention en entreprise | CQDT

L’Institut universitaire sur les dépendances du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal vient de publier les résultats d’une revue de littérature portant sur les impacts et les conséquences de la consommation de substances psychoactives, principalement de cannabis, sur les milieux de travail et les programmes de prévention en entreprise.

Tables des matières :

  • Introduction
  • Méthode
  • Résultats
    • Prévalence de l’usage de cannabis
    • Déterminants de la consommation de SPA associés au milieu de travail
      • Facteurs liés aux conditions de travail
      • Facteurs liés à la culture et aux normes organisationnelles
    • Conséquences et impacts de la consommation de SPA (cannabis)
      • Conséquences sur le fonctionnement cognitif
      • Conséquences économiques
      • Conséquences de l’usage de SPA sur la sécurité et la performance au travail
    • Stratégies d’atténuation des impacts de la consommation de SPA sur les milieux de travail
      • Dépistage des SPA en milieu de travail
      • Interventions et programmes de prévention en entreprise
  • Synthèse et conclusion

Tags:

 

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Dossier

ADDICTIONS / Le Pr Michel Reynaud rend son rapport à la MILDT

Vendredi 7 juin 2013, le Pr Michel Reynaud (hôpital Paul Brousse) a rendu à Mme Jourdain-Menninger, présidente de la MILDT (Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie), le rapport collectif sur la question des addictions qu’il a présidé et coordonné : « les dommages liés aux addictions et les stratégies validées pour réduire ces dommages ». La Fédération Addiction, par le biais de ses administrateurs et adhérents, a contribué à l’élaboration de ce document.


Le 28 Août 16
Actualité

Décryptages N°29 – Le coût des drogues pour la société : Quel intérêt pour la politique publique ?

Au moment où le gouvernement français, sur la lancée de l'élection du président Emmanuel Macron, s'apprête à réviser à la marge le dispositif de répression de l'usage des stupéfiants (contraventionnalisation pour primo-interpellation), la prise en compte de l'aspect économique de la consommation de drogues et de leur trafic est curieusement absente du débat.


Le 11 Jan 18
ANPAA