Revue systématique de la littérature sur les déterminants du jeu d'argent pathologique chez les personnes âgées

Jeux de hasard et d'argent
Addiction Jeux de hasard et d'argent - Revue systématique de la littérature sur les déterminants du jeu d'argent pathologique chez les personnes âgées

Le jeu de hasard et d’argent est une activité populaire parmi les personnes âgées, en progression constante au cours des dernières décennies. Pourtant, malgré l’augmentation importante des études menées sur le jeu d’argent pathologique de façon générale et les dommages potentiellement sévères que ce trouble peut causer, peu d’études ont été menées sur les problèmes liés à la pratique des jeux de hasard et d’argent chez les personnes âgées.
Cette revue systématique de la littérature visait ainsi à mieux comprendre les déterminants du jeu d’argent pathologique chez les personnes âgées (définies ici comme les personnes de plus de 50 ans), dans une perspective trans-culturelle. Au total, 51 études publiées entre 1990 et 2018 répondaient aux critères d’inclusion.
Des spécificités claires du jeu d’argent pathologiques chez les personnes âgées ont été identifiées: (i) des spécificités individuelles de genre, d’âge et de comorbidités ; (ii) des spécificités sociales et financières ; et enfin (iii) des spécificités liées au jeu en lui-même (comme le type de jeu, son accessibilité ou encore les stratégies marketing associées).
Malgré l’augmentation des pratiques de jeu de hasard et d’argent chez les personnes âgées et la prévalence croissante du jeu d’argent pathologique dans ce groupe d’âge, cette revue de littérature a souligné le manque d’études dirigées spécifiquement sur cette population, ayant conduit à inclure dans l’analyse un ensemble d’études avec des méthodologie très diverses (revues de littérature, cas cliniques, études qualitatives ou quantitatives) et donc à un niveau élevé d’hétérogénéité dans les résultats. Toutefois, compte-tenu des vulnérabilités identifiées dans cette revue, la population âgée devrait être considérée comme une population vulnérable pour le jeu d’argent pathologique, et les politiques de santé publique adaptées en conséquence.

Lire l’abstract

Article curé et rédigé par l’IFAC CHU-Nantes

À lire aussi