Cannabis médical : le décret publié !

Le décret relatif à l’expérimentation cannabis médical vient d’être publié au Journal Officiel. 5 questions au Pr Nicolas Authier, président du Comité scientifique temporaire (CST) sur le cannabis médical à l’ANSM.

Cannabis
Addiction Cannabis - Cannabis médical : le décret publié !

Revue Pharma : Comment concrètement l’expérimentation pour les officines va-t-elle se dérouler ? Faudra-t-il être volontaire ?

Nicolas Authier : Non, il n’y aura pas de recrutement actif des pharmaciens. L’idée est justement de travailler comme le font les officines habituellement. Le patient viendra simplement présenter son ordonnance dans son officine de quartier. La prescription de cannabis thérapeutique devra être initiée en structure hospitalière spécialisée, un centre de la douleur par exemple. Le prescripteur demandera au patient dans quelle pharmacie il se rend habituellement et contactera le pharmacien. Puis le patient se présentera en officine avec son ordonnance.

Quelles seront les obligations légales pour le pharmacien ?

Le pharmacien devra suivre une formation e-learning avant la délivrance. Il aura également à renseigner un registre de retour d’expérience : difficultés de distribution, de stockage, informations sur les effets indésirables du patient, circuit du médicament… toutes les données utiles pour l’expérimentation ! Il faut rappeler que c’est une expérimentation de politique publique, et non une légalisation du cannabis. L’objectif est vraiment d’évaluer le circuit du médicament.

Quel nombre de patients devrait être concerné par l’expérimentation ?

Nous avons estimé que 3 000 patients au maximum participeront à l’expérimentation en permanence. Ce qui est finalement peu au regard du nombre d’officines en France.

Voir la suite de l’interview sur https://www.revuepharma.fr

En savoir plus

À lire aussi