A la une


Revue de presse

DROGUES / Repenser leurs politique Introduction

drogue et politique

Les politiques des drogues sont aujourd’hui l’expression d’enjeux et de tensions au cœur des sociétés contemporaines. Les drogues se diffusent, les usages sociaux de ces substances évoluent et les réponses publiques s’avèrent souvent difficiles à mettre en œuvre car elles soulèvent des controverses autour du permis et de l’interdit, du licite et de l’illicite, de la prévention et de la répression.


Le 22 Mar 17
Article scientifique

Apparition ou persistance d’un mésusage d’alcool après initiation d’un médicament de substitution orale aux opiacés : une étude du Lancet Psychiatry.

un train un auter

C’est un problème que les soignants qui prennent en charge les usagers d’héroïne connaissent bien. Un mésusage d’alcool peut émerger ou s’aggraver après l’arrêt de l’héroïne. Généralement, l’expérience clinique est de considérer que le médicament de substitution aux opiacés (MSO) n’est pas assez dosé, et de proposer au patient d’augmenter les posologies.


Le 20 Mar 17
Article scientifique

Cinq fois plus de problèmes buccodentaires dans les addictions aux substances, selon une méta-analyse parue dans la revue Addiction

dents addiction

Vérifiez-vous l’état buccodentaire de vos patients atteints d’addictions aux substances ? Et bien vous devriez, si l’on en croit cette importante méta-analyse réalisée par des équipes universitaires d’odontologie australiennes avec les données de plus de 4000 patients et plus de 20 000 contrôles. L’étude s’est intéressée aux substances autres que l’alcool et le tabac (substances déjà très connues pour être associées à un surrisque odontologique).


Le 20 Mar 17
Revue de presse

OPIOÏDES / Prise en charge des troubles de consommation en première ligne Abstinence, méthadone ou buprénorphine-naloxone?

NALSCUE_naloxone_spray_nasal_carte_patient_surdose_opioides_INDIVIOR_ANSM_ATU_cohorte

Par habitant, le Canada s’est hissé au premier rang des pays qui comptent le plus d’usagers d’opioïdes sur ordonnance1 dans le monde, et les taux correspondants de toxicomanie et de surdose sont aussi élevés2–4. En 2010, en Ontario, 510 personnes ont succombé à une surdose liée aux opioïdes, ce qui en fait la cause la plus fréquente de décès chez les jeunes adultes5. La plupart des cas de surdose mortelle en Ontario avaient reçu une ordonnance d’opioïde dans les 3 semaines précédentes6, et beaucoup, sinon la plupart, des médecins de famille canadiens comptent dans leur pratique des patients dépendants des opioïdes.


Le 15 Mar 17