» retour

ALCOOL AU TRAVAIL : SAVOIR REAGIR

Entre respect de la vie privée et devoir d’intervenir quand les choses vont mal, trop souvent les cadres se trouvent démunis et désemparés face à un collaborateur en difficulté ou veulent à tout prix «dépister» ceux qui boivent.

L’encadrant a un rôle central, il doit être attentif et ré-agir lorsqu’un dysfonctionnement professionnel apparaît.

Que faire ? Que dire ? Quand et surtout comment parler à un collaborateur quand on devine qu’il a un problème de consommation d’alcool ou d’autres drogues ?

Par ailleurs, comment mettre en place une démarche de prévention alcool et autres psychotropes dans son entreprise de façon à intervenir en amont des situations difficiles ?

Télécharger la brochure 

  • Partager l'article sur

A consulter aussi