CANNABIS / Les adolescents ont plus de risques de développer une schizophrénie

Cannabis / 12 mars 2018

Cannabis
Addiction Cannabis - CANNABIS / Les adolescents ont plus de risques de développer une schizophrénie

L’adolescence est l’âge des premières expériences et des premiers flirts avec l’illégalité: alcool, tabac ou encore cannabis. Une récente enquête de l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFTD) a montré que la consommation des adolescents avait diminué par rapport à l’an 2000. Le cannabis est incriminé depuis plusieurs années dans le déclenchement de la schizophrénie, mais les études sont contradictoires et il est surtout considéré comme un marqueur du risque : les adolescents au stade précoce de la maladie feraient en quelque sorte une “auto-médication”.

Partant du principe que les adolescents fument aussi des cigarettes, des chercheurs britanniques ont comparé les effets des cigarettes par rapport ceux du cannabis vis-à-vis de la santé psychiatrique ultérieure de ces jeunes de 14 à 17 ans. Ils ont cherché à différencier les effets de 2 addictions, le tabac et le cannabis, sur le risque de schizophrénie chez des adolescents. Les résultats sont publiés dans la revue JAMA Psychiatry.

Cannabis et tabac, même combat ? 

Identifier individuellement les effets de ces 2 addictions est compliqué puisqu’elles sont souvent associées. De plus, ceux qui fument des joints mélangent souvent le cannabis avec le tabac. Même lorsque ces derniers ne se considèrent pas comme des fumeurs de cigarettes. 3328 adolescents ont participé à cette étude. Ils ont répondu à un questionnaire qui sert à déterminer si une personne a vécu des expériences psychotiques comme des hallucinations ou des délires.

Aller plus loin sur l’espace Cannabis

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir