Le monde du travail

Dossier sur les femmes et l'alcool

L'alcool chez les femmes a longtemps été un sujet tabou, auparavant peu de femmes osaient parler lorsqu'elles avaient un problème au niveau de leur consommation d'alcool car elles étaient automatiquement stigmatisées les hommes étaient aussi de biens plus gros buveurs que les femmes. Aujourd'hui les taux se sont harmonisés entre hommes et femmes mais il est toujours extrêmement difficile pour…

Alcool
Addiction Alcool - Dossier sur les femmes et l'alcool

L’alcool chez les femmes a longtemps été un sujet tabou, auparavant peu de femmes osaient parler lorsqu’elles avaient un problème au niveau de leur consommation d’alcool car elles étaient automatiquement stigmatisées les hommes étaient aussi de biens plus gros buveurs que les femmes. Aujourd’hui les taux se sont harmonisés entre hommes et femmes mais il est toujours extrêmement difficile pour une femme de dire publiquement qu’elle a un problème d’alcool. Pour tenter d’éclaircir cela, Addict’aide a regroupé dans un dossier des articles qui traitent des femmes et de l’alcool, de leur représentation a la télévision mais aussi des témoignages de femmes addictes à l’alcool et à d’autres substances.

Les femmes et les hommes sont égaux en alcool 

consommation-d-alcool-les-femmes-rattrapent-les-hommesL’étude la plus large menée sur le sujet, le centre de recherche de l’université de Nouvelle Galles du Sud en Australie a démontré qu’aujourd’hui la consommation d’alcool des femmes et des hommes est au même niveau. L’étude a été menée sur plus de 4 millions de personnes  à travers le monde sur une période d’un siècle.

Auparavant, les hommes nés entre 1891 et 1910 étaient deux fois plus susceptibles de boire de l’alcool, 3 fois plus d’en avoir un usage problématique et 3,6 fois plus de développer des maladies en lien avec leur consommation. Mais, au fil des années, ce ratio s’est amenuisé au point qu’il n’y a, aujourd’hui, plus de différence significative entre les garçons et les filles, nés entre 1991 et 2000.

Ceci est très clairement lié à la mondialisation du marché de l’alcool et au ciblage particulier des jeunes femmes.

consulter-en-ligne

 

 

Vous pouvez consulter une autre étude sur le même sujet en cliquant sur le lien suivant.

Séries TV américaines : mais pourquoi boivent-elles toutes du vin ?

alccol-femmes-seriesDans les premières représentations de la consommation d’alcool par les femmes dans les sériés télévisés, la consommation était représenté comme honteuse sous la forme de la femme au foyer consommant de l’alcool pour supporter l’ennui d’un quotidien oisif. La figure de cette représentation de l’alcoolisme féminin s’incarne en la personne de Sue Ellen, le célèbre personnage de la série Dallas.

Aujourd’hui alcool et femmes revêtent des images bien différentes, l’alcool peut être un facteur d’émancipation pour la femme active comme on peut le voir dans des séries comme Sex and the city. Le verre de vin peut aussi être assimilé à un accessoire de mode associé à des femmes élégantes et prenant du temps pour elle.

consulter-en-ligne

 

 

Alcool au féminin : un tabou

les-femmes-boivent-autant-d-alcool-que-les-hommes
Dans les représentations sociales, une femme qui boit reste mal perçue. La honte que les femmes ressentent les limite dans leur demande de soin et leur demande d’aide. Rompre le silence est une manière de pouvoir accepter sa difficulté et une première étape pour dépasser ce sentiment de honte.

consulter-en-ligne

 

 

“Addict“ de Marie de Noailles

marie-de-noaillesMarie de Noailles est une jolie femme d’une quarantaine d’années née avec une cuillère en argent dans la bouche comme on dit. Cette seconde fille du duc et de la duchesse de Noailles veut nous montrer, si besoin était, qu’il n’y a rien de plus démocratique que l’addiction, et que faire partie d’une famille aisée, unie et aimante n’est pas l’antidote contre toute forme de dépendance aux psychotropes.

Il a fallu attendre la mort de sa mère pour que Marie décide que ce soit le bon moment de raconter dans un court récit son parcours de consommations et de tentatives de sevrage.

consulter-en-ligne

 

 

 

 

Récit / “Si fragile“ de Fiona Gélin

 fiona-gelinSi fragile“, cette actrice au chômage, qui ne travaille plus depuis quatre ans, vit chichement avec 482 euros par mois, et a dû faire le deuil du désir qu’elle suscitait au cinéma dans les années 80, mais aussi et surtout de tous les gens de son entourage plus ou moins proches qui ont disparus. Fiona Gélin raconte avec pudeur et nostalgie son parcours de vie avec beaucoup de sincérité et de cœur et le naturel qui l’a toujours caractérisée. Le récit est surtout celui d’une jeune fille devenue femme sous le regard des hommes, amis ou partenaire de jeu, qui l’ont désirée et/ou pris sous leur aile dans un milieu qui semble-t-il laissait peu de place à la naïveté. Difficile alors de ne pas rentrer en empathie avec cette femme qui s’est laissée aller à vivre simplement sans retenue, en essayant de mettre de côté ses peines de cœur ou professionnelles en buvant “plus que de raison“ dirait-on.
consulter-en-ligne

À lire aussi