Impact du cannabis sur la mémoire

Les chercheurs s'intéressent au rôle du système endocannabinoïde dans le fonctionnement de la mémoire pour expliquer les effets du THC sur le cerveau.

Cannabis
Addiction Cannabis - Impact du cannabis sur la mémoire

Chez l’homme, les effets du THC sur l’apprentissage et la mémoire sont sujets d’intenses débats et de publications parfois contradictoires. Cela est dû à des protocoles, des doses de THC ou des trajectoires des sujets extrêmement variés et peu standardisés. L’impact du THC varie considérablement suivant l’âge de l’usager et sa consommation. De plus, le ratio THC/cannabidiol est déterminant, puisque le cannabidiol a des effets globalement opposés à ceux du THC sur la mémoire. Cependant des grandes lignes se dessinent, confirmées par l’expérimentation chez l’animal (rongeurs principalement).

Le THC impacte la mémoire à court-terme et de travail, chez les adolescents et les jeunes adultes. La mémoire de travail permet de stocker temporairement des informations qui peuvent ultérieurement être utilisées et/ou maintenues pour alimenter la mémoire à long-terme. Cependant on observe une influence majeure de l’âge. Par exemple, la mémoire de travail concernant les informations spatiales qui permet de se repérer dans un lieu sera fortement impactée par une ou plusieurs prises de THC chez l’adolescent, mais peu ou pas altérée chez les adultes. De même l’apprentissage et la mémoire verbale faisant éminemment appel à la mémoire de travail sont fortement impactés suite à une ou plusieurs prises de cannabis chez l’adolescent.

Les effets du THC sur la mémoire de travail pourraient perdurer plusieurs jours ou semaines selon la consommation de cannabis.

Voir la suite de l’article sur le site maad-digital.fr

En savoir plus

À lire aussi