» retour

La France réfléchit à légaliser le cannabis thérapeutique

Pourra-t-on bientôt préparer une tisane au cannabis pour soulager les rhumatismes de mamie ? « Il faut sortir du fantasme cannabis », défriche Amine Benyamina, addictologue à l’hôpital Paul Brousse. Elle applaudit des deux mains le changement de ton récent sur la question de légaliser en France le cannabis thérapeutique. En effet, l’Agence du médicament a lancé mi septembre un comité scientifique spécialisé temporaire (CSST), qui doit se pencher sur la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France. Un premier pas vers une légalisation du cannabis thérapeutique, que n’exclut pas notre ministre de la Santé ?

Une brèche ouverte

Ce CSST va remplir deux missions : « évaluer l’intérêt thérapeutique du cannabis dans certaines pathologies et, en fonction de ces données scientifiques, préciser les critères d’obtention de ce cannabis thérapeutique », précise Nathalie Richard, spécialiste des stupéfiants de l’ANSM. Pour ce faire, ces experts devront étudier toute la littérature scientifique sur la question, réaliser un état des lieux de son utilisation dans les pays où il est autorisé. Et enfin organiser des auditions publiques de médecins, mais aussi de patients. On devrait donc connaître un avis de ce groupe d’experts d’ici un an.

« Les mentalités semblent avoir changé, se félicite Didier Bouhassira, du Centre d’évaluation et de traitement de la douleur de l’hôpital Ambroise-Paré. On a déjà eu des discussions il y a quelques années qui n’avaient pas débouché. Mais cette fois, la concertation et la volonté semblent plus sérieuses. » Pour preuve :  deux députés creusois, favorables à la légalisation du cannabis médical, étaient reçus mercredi dernier par Matignon pour défendre leur souhait : expérimenter une filière de production en Creuse. Car le potentiel économique n’a pas échappé à Jean-Baptiste Moreau, député creusois.

 

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

CANNABIS / Décryptages N° 20 – Cannabis : L’inévitable débat

Le cannabis et son usage révèlent en France un contraste saisissant entre le consensus quasi unanime des professionnels d'addictologie et de santé publique sur les mesures à prendre et, en regard, le silence des politiques. Pourtant, si une politique publique est bien confrontée à un échec indiscutable depuis plusieurs décennies, c'est bien celle qui prévaut en matière de consommation du cannabis.


Le 19 Déc 16
Article scientifique

Pas d’effet d’une prise en charge motivationnelle prolongée sur les comportements de binge drinking et l’usage de cannabis chez des 18-25 ans: un essai clinique publié dans Addiction.

Sale temps pour les approches motivationnelles. Depuis quelques années, les essais cliniques négatifs s’accumulent, et en voici un nouvel exemple. Ici, il s’agissait d’un programme d’entretiens motivationnels brefs mais répétés, portant sur des sujets âgés de 18 à 25 ans qui présentaient des comportements de binge drinking ou un usage de cannabis (hors trouble d’usage)


Le 12 Sep 17