La wax pen (vape au cannabis) : la bonne information

Cannabis
Addiction Cannabis - La wax pen (vape au cannabis) : la bonne information

La Wax pen oula Vape pen sont des dispositifs de vapotage de cannabis. Bien que ces dispositifs ressemblent aux « vapoteuses » que nous connaissons aujourd’hui, les produits qui s’y retrouvent sont fort différents. Contrairement à la vapoteuse, la Vape pen sert à consommer des extraits liquides de cannabis qui, une fois le processus de distillation complété (processus de combustion qui permet de séparer les cannabinoïdes des éléments indésirables), crée une substance pratiquement pure atteignant un taux de THC très élevé. D’ailleurs, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), certaines études américaines ont rapporté que pour plus de 2000 cas de maladies pulmonaires liées au vapotage (MPAV) et l’usage de cannabis (produits contenant du CBD ou du THC) était répertorié dans 86% des cas.

L’enquête québécoise sur le cannabis (EQC) de 2021 rapporte que le vapotage de cannabis est une méthode de consommation plus répandue chez les jeunes de 15 à 17 ans (44 %) que chez leurs aînés, qui utilisent cette méthode dans des proportions variant de 8 % à 29 %, selon leur groupe d’âge. Sachant que ce phénomène est de plus en plus présent au Québec et touche plus particulièrement la population jeunesse, il s’avère pertinent de consommer la bonne information au sujet de la Vape pen.

Portrait de la situation

La légalisation du cannabis en 2018 a permis, entre autres, de baliser plusieurs facettes entourant les produits de cannabis, notamment de s’assurer de la qualité et de la composition des produits disponibles sur le marché légal, ainsi que d’encadrer la façon dont les produits sont commercialisés. En ce sens, les produits disponibles à la SQDC ont une teneur maximale en THC de 30%, alors que le taux de THC dans une Vape pen peut aller jusqu’à 99%. Une telle concentration de cannabinoïdes peut provoquer des effets indésirables, tels que nausées, étourdissements, vomissements, désorganisation, forte anxiété et multiplie les risques d’accoutumance au cannabis. De plus, considérant le fait que la Vape pen est illégale sur le territoire québécois, la conformité du dispositif et des produits de consommation ne peut être assurée.

Par exemple, il serait possible que les cannabinoïdes soient synthétiques et qu’ils soient produits de façon clandestine. En outre, cela signifie que les produits ne sont pas fabriqués selon les normes de santé et de sécurité et qu’ils ont peu de chances d’être exempts de produits nocifs. De plus, les jeunes entre 18 et 21 ans n’ont pas accès aux produits du cannabis disponibles à la SQDC, les relayant vers le marché illicite.

Voir la suite de l’article sur trouvetoncentre.com

À lire aussi