Portail Milieu Professionnel

CANNABIS / Cannabis : le bon plant américain

Début décembre, le Massachusetts est devenu le trentième Etat américain à légaliser l’usage récréatif du cannabis. Un marché qui devrait rapporter 6,7 milliards de dollars en 2016 dans le pays et pourrait tripler d’ici quatre ans.

Cannabis

L’ambiance était à la fête dans le Massachusetts ce 15 décembre. Les pro-marijuana célébraient l’entrée en vigueur d’une loi leur permettant de détenir, cultiver et consommer de «l’herbe qui fait rire» (en quantité limitée). A la suite des référendums du 8 novembre, sept Etats ont de même légalisé l’usage récréatif du cannabis (Californie, Maine, Nevada) ou son utilisation médicale (Floride, Arkansas, Dakota du Nord, Montana). Elle est donc autorisée dans 30 Etats sur 50, partiellement ou entièrement, et plus de la moitié de la population américaine vit sous de telles législations.

En quelques années, la marijuana est devenue un produit comme un autre aux Etats-Unis. Et un produit qui rapporte. Selon les estimations de l’Arcview Group, un cabinet de recherche et d’investissement sur le cannabis fondé par Steve DeAngelo, les ventes légales ont bondi à l’échelle nationale de 17 % entre 2014 et 2015 pour atteindre 5,4 milliards de dollars (5 milliards d’euros) et devraient augmenter encore de 25 % cette année pour un total de 6,7 milliards de dollars de revenus en 2016. Dans quatre ans, le marché national devrait frôler les 22 milliards de dollars.

etats-qui-autorisent-le-cannabis

En savoir plus

À lire aussi