DROGUES / Les ravages des anti-douleurs aux États-Unis: ils sont la cause de l'épidémie d'héroïne

Médicaments / 15 mars 2017

Médicaments
Addiction Médicaments - DROGUES / Les ravages des anti-douleurs aux États-Unis: ils sont la cause de l'épidémie d'héroïne

L’opioïde est considérée comme un médicament aux Etats-Unis, mais peut-être considérée comme une drogue dure dans d’autres. Cette drogue touche les Américains de tous bords sociaux.

Ce reportage de Frontline, de la chaîne de télévision publique Américaine PBS explique que « la plupart des utilisateurs étaient des hommes et des femmes blanches, vivant dans de riches banlieues ».

Le reportage raconte le combat de Carrie, une mère au foyer, qui avait été prescrite de la vicodin après la naissance de son second enfant. Lorsque son ordonnance s’est arrêtée, elle est allée avoir un autre médecin, mentant sur sa condition pour avoir plus de pilules, augmentant à chaque fois la dose.
Elle allait dans différentes villes, différentes pharmacies pour ne jamais se faire repérer et sans réaliser après quelques années, que son addiction était en train de la détruire, « je prenais entre 300 et 400 pilules par mois, » explique-t-elle dans le reportage.
Ce qui a commencé par de simples antidouleurs après un accouchement s’est rapidement transformée en addiction aux drogues dures, lorsque les pilules n’étaient plus suffisantes.

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Médicaments

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir