Crise des opioïdes : un vaccin qui empêche le fentanyl d'entrer dans le cerveau

Les anticorps générés par un vaccin expérimental attrapent les molécules de fentanyl et l’empêchent de pénétrer dans le cerveau, annulant ainsi son effet.

opiacés
Addiction opiacés - Crise des opioïdes : un vaccin qui empêche le fentanyl d'entrer dans le cerveau

La crise des opioïdes continue à faire des ravages aux États-Unis et menace de s’exporter vers le reste du globe. En cause le fentanyl, un opiacé synthétique beaucoup plus addictif que la morphine ou l’héroïne. Cette molécule pénètre rapidement dans le système nerveux central et y active un circuit neuronal qui produit une grande sensation d’euphorie. En excès, elle entraîne une défaillance respiratoire qui coupe l’alimentation en oxygène du cœur, causant une insuffisance cardiaque qui peut être mortelle. Aujourd’hui, 70% des overdoses aux États-Unis sont dues à cette drogue. Et même s’il existe des médicaments pour traiter l’addiction à cet opioïde, le taux de rechute reste très élevé (près de 90%). Mais une nouvelle approche pourrait changer la donne : un vaccin. Des chercheurs de l’Université de Houston (États-Unis) ont testé chez des rats un nouveau vaccin spécifique contre le fentanyl. Leurs résultats, publiés le 26 octobre 2022 dans le journal Pharmaceutics, montrent que leur vaccin bloque efficacement les molécules de cette drogue et évite ainsi tous ses effets négatifs.

Tromper le système immunitaire pour produire des anticorps contre le fentanyl

Ce vaccin est composé par des molécules hybrides, mélangeant l’antigène du fentanyl (la partie exposée de la molécule que les anticorps pourront reconnaitre) et une molécule immunogénique qui va stimuler le système immunitaire pour le forcer à produire des anticorps. Pour amplifier la réponse immunitaire, un adjuvant fait partie du vaccin, comme c’est le cas pour une grande partie de vaccins disponibles actuellement. Ainsi, le corps finit par générer des anticorps qui reconnaissent les molécules de fentanyl, comme s’il s’agissait d’une protéine virale ou bactérienne.

Ces anticorps vont ensuite détecter le fentanyl et s’y accrocher, ce qui force la drogue à rester dans le flux sanguin, sans pouvoir entrer dans le cerveau ou d’autres organes. L’opioïde ne peut donc plus stimuler le système nerveux central et son effet est ainsi annulé. Ensuite, la drogue sera éliminée par les urines.

Il faut préciser toute fois qu’il s’agit d’une étude purement expérimentale. Un tel vaccin n’est pas disponible actuellement et n’a pas d’autorisation de mise sur le marché pour l’instant, même aux États-Unis.

Voir la suite de l’article sur le site de Science & Avenir 

À lire aussi

  • Addiction au sport

    Le forum Addict'AIDE animé par notre équipe de Patients Experts qui s'en sont sortis

    05 Déc 2022
  • opiacés / Article scientifique

    Grossesse et opioïdes : buprénorphine ou méthadone ?

    05 Déc 2022
  • opiacés / Témoignage

    Nicolas Delvin, ancien toxicomane : "J’ai réussi à m’en sortir au bon moment. La prison m'a sauvé"

    03 Nov 2022
  • opiacés / Article

    Opioïdes et opiacés : quels sont ces antidouleurs qui peuvent provoquer une dangereuse addiction ?

    28 Sep 2022
  • opiacés / Article scientifique

    La teinture d’opium dans le traitement de l’addiction aux opioïdes

    26 Sep 2022
  • opiacés

    21 jours, le combat d'une famille contre l'addiction

    30 Août 2022
  • Médicaments / Article scientifique

    Validation de l’échelle de mésusage des prescriptions d’opioïdes (POMI) en version française

    29 Mar 2022
  • opiacés / Campagne d'information

    Opioïdes : éviter leur banalisation pour limiter les risques

    24 Mar 2022
  • opiacés / Article scientifique

    Quand la Suisse (aidée par la COVID) expérimente les prises à domicile d’héroïne médicalisée

    07 Jan 2022
  • opiacés

    Quels sont les effets des opiacés sur le cerveau ?

    05 Jan 2022
  • opiacés / Article scientifique

    Consommation de gabapentinoïdes sur les 3 PASS lyonnaises entre 2016 et 2021

    14 Sep 2021
  • Autres drogues / Article scientifique

    Evaluer les connaissances et attitudes des usagers de drogues en matière d’overdose : traduction en français, allemand, et espagnol, de deux échelles couplées, la OOKS et la OOAS

    21 Mai 2021