Dépendance affective : mieux la comprendre pour être heureux

Autres / 8 mars 2018

Autres
Addiction Autres - Dépendance affective : mieux la comprendre pour être heureux

Nous oublions que nous sommes des mammifères. La croissance humaine avant l’autonomie est l’une des plus longues du règne animal. Au début de la vie, la dépendance affective est obligatoire : la mère doit faire comme si le bébé, qui dépend d’elle pour ses besoins primaires, était une partie d’elle-même qu’elle doit nourrir, soigner, humaniser… Le grand psychiatre et psychanalyste Winnicott parlait de « folie maternelle » : cette proximité qui aide à construire la sécurité intérieure. Mais si ça se passe mal, la dépendance du bébé va rester en attente de dépendance…