Le monde du travail

3 académies appellent à a vigilance des familles pour les écrans chez les enfants

Les enfants sont très exposés aux écrans, parfois jusqu'à l'addiction, quels sont les risques et les solutions pour intervenir auprès d'eux ?

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - 3 académies appellent à a vigilance des familles pour les écrans chez les enfants

C’est un fait, les écrans font désormais partie intégrante de nos vies. Le nomadisme numérique instauré par les smartphones induit une utilisation beaucoup plus prolongé des écrans tout au long de la journée. Ce phénomène touche particulièrement les jeunes et aussi les jeunes enfants, il est donc nécessaire d’alerter les parents sur les risques et les bonnes pratiques pour limiter l’exposition aux écrans, en particulier pour les enfants.

Les risques sont multiples

  • L’utilisation des écrans notamment le soir avant le coucher fait baisser le taux de mélatonine (hormone du sommeil) et entraîne donc des troubles du sommeil pouvant avoir de conséquences importantes notamment sur la scolarité
  • La lumière LED serait toxique pour la rétine

Ces risques sont favorisés par des stratégies des éditeurs jeux mobiles et d’application, conçues pour faire rester le mobinaute le plus longtemps possible devant son écran.

Que recommandent les académies ?

Pour éviter une trop grande place des écrans dans la vie de nos enfants il faut mettre en place des règles dès le plus jeune âge :  aucune exposition aux écrans avant 3 ans, entre 3 et 11 ans exposition modéré et dans un cadre familial et après 10 ans l’enfant aura plus de liberté vis à vis des écrans mais il est proscrit de lui mettre un écran dans sa chambre.

 

 

À lire aussi