» retour

L’OMS va ajouter l’addiction aux jeux vidéo à sa liste officielle de maladies

 

Le «trouble du jeu vidéo» (Gaming disorder) va être reconnu prochainement comme une maladie par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a annoncé vendredi à Genève un porte-parole de l’agence de l’ONU. Les risques d’addiction liés à ce «trouble» vont être ajoutés à la 11e liste de la Classification internationale des maladies (CIM), qui sera publiée en juin, a précisé Tarik Jasarevic lors d’un point de presse. Cette liste, dressée par l’OMS, est basée sur les conclusions d’experts de la santé dans le monde entier.

La définition courante de ce «gaming disorder» est «un comportement lié aux jeux vidéos sur internet ou hors ligne, qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité croissante accordée au jeu par rapport à d’autres activités, au point qu’il prenne le pas sur d’autres centres d’intérêt», a expliqué Tarik Jasarevic.

Parmi les autres symptômes figurent «la poursuite et l’augmentation de l’activité de jeu malgré l’apparition de conséquences négatives».

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Revue de presse

Ecrans. Un site pour lutter contre la surexposition infantile

En mai dernier, le Dr Anne-Lise Duranda, médecin de la Protection maternelle et infantile dans l’Essonne avait lancé un cri d’alarme. Par le biais d’une vidéo, elle dénonçait la surexposition des écrans qui provoquerait des symptômes autistiques chez les tout-petits. Depuis sa mise en ligne, 11 professionnels de santé se sont joints à elle pour créer un collectif dont le site est une mine d’informations sur la question.


Le 11 Déc 17