ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / Faut-il interdire les écrans aux tout petits?

Autres addictions comportementales / 16 octobre 2017

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / Faut-il interdire les écrans aux tout petits?

 

A l’heure où les écrans se multiplient et où la télévision ou la tablette servent parfois de babysitter à des parents débordés, faut-il interdire les écrans aux tout petits ? Cette question a fait débat parmi les participants au Mipjunior, marché mondial des programmes pour enfants organisé ce week-end à Cannes (sud-est de la France).

Aux Etats-Unis, l’Association américaine des pédiatres (APA) a conseillé officiellement d’interdire les écrans avant l’âge d’un an et demi. De son côté, le gendarme français de l’audiovisuel, le CSA a décidé dès 2008 d’interdire les programmes télé destinés aux moins de trois ans, lorsque des chaînes anglo-saxonnes dédiées aux bébés ont cherché à s’installer en France.

Ne pas être passif

«Nous avons réuni des professionnels de santé qui ont tous dit que ça n’avait pas de sens: de zéro à trois ans, un bébé doit interagir avec le monde qui l’entoure, ses jouets, ses parents et ses frères ou soeurs, et pas être passif», rappelle à l’AFP Carole Bienaimé-Besse, membre du collège du CSA (conseil supérieur de l’audiovisuel), pour qui il s’agit d’«un problème de santé publique».

Voir la suite de l’article dans la tribune de Genève en cliquant sur “Consulter en ligne”

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Autres addictions comportementales

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi