Biais d'interprétation négative de l'image corporelle associée à l'anorexie mentale

Autres addictions comportementales / 9 mai 2018

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - Biais d'interprétation négative de l'image corporelle associée à l'anorexie mentale

40 femmes avec un diagnostic actuel d’anorexie mentale (DSM-5) et 40 femmes appariées sur l’âge sans antécédents de troubles du comportement alimentaire (TCA) ont participé à l’étude. Une tâche cognitive permettant d’évaluer les biais d’interprétation corporelles a été spécifiquement élaborée pour l’étude (les patientes et les volontaires devaient utiliser un ensemble de mots pour re-créer des phrases en un temps limité). Les résultats de l’étude montraient que les patientes et les volontaires étaient comparables pour l’âge, la capacité de mémoire de travail et le quotient intellectuel. Par contre, comme attendu par les auteurs, les patientes produisaient significativement plus souvent des phrases négatives associées au corps ce qui traduisait un biais d’interprétation négative de l’image corporelle significativement plus élevé que pour les volontaires. Le niveau d’interprétation négative était significativement corrélé à la sévérité des symptômes alimentaires à la fois chez les patientes et les volontaires, et ceci quelque soit le niveau de dépression.

Biais d'interprétation négative de l'image corporelle associée à l'anorexie mentale


Source de l'article : IFAC-CHU Nantes

» en savoir plus sur IFAC-CHU Nantes

Aller plus loin sur l’espace Autres addictions comportementales

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi