« Il faut différencier les joueurs passionnés des joueurs pathologiques »

Autres addictions comportementales / 3 décembre 2018

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - « Il faut différencier les joueurs passionnés des joueurs pathologiques »

L’auteur de l’article Estelle Watterman  a interrogé Serge Tisseron, psychiatre et spécialisé en nouvelles technologies et jeux vidéo. Il précise que l’addiction est le stade terminal du processus addictif. Pour le jeune c’est quand il nie les repas familiaux et dort à peine. Elle va toucher les personnes les plus vunérables. Le joueur va chercher à fuir du déplaisir. Cela peut aussi cacher un trouble mental débutant (une psychose, dépression, phobie…) plus globalement une angoisse de la crise d’adolescence. Serge Tisseron tempère : « C’est normal qu’un ado n’arrive pas à se contrôler, ni à se limiter face à un jeu vidéo. Car le système de contrôle des impulsions ne se met en place que tard, vers 20 ans environ. » L’article est agrémenté d’encadrés bien explicatifs.

 

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Autres addictions comportementales

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi