La Fondation AUTONOMIA lance son 1er appel à projets pour l'autonomie

Cet appel à projets comporte un volet addiction : la prévention de l’addiction numérique pour préserver l’autonomie des jeunes. Les porteurs de projets ont jusqu’au 31 mars 2021 pour faire acte de candidature.

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - La Fondation AUTONOMIA lance son 1er appel à projets pour l'autonomie

« Plus d’autonomie, c’est possible ». La Fondation AUTONOMIA a lancé le 15 décembre 2020 son 1er appel à projets pour financer des actions innovantes qui améliorent l’autonomie des personnes en situation de handicap, de dépendance liée au grand âge ou concernées par toutes formes d’addictions.

Ce 1er appel à projets de la Fondation AUTONOMIA a pour vocation de soutenir des actions exemplaires, innovantes qui peuvent essaimer et qui s’inscrivent dans la mission de la Fondation.

Cette 1ère édition de l’appel à projets a pour objectif de valoriser des actions qui s’appuient sur la prise en compte de l’expérience et de la parole des personnes et des professionnels et qui s’attachent à les rendre « sujets et acteurs ».

Dans ce contexte, l’appel à projets vise à encourager des initiatives qui favorisent l’autonomie des personnes – ainsi que de leurs proches et de leurs aidants – qu’elles soient en situation de handicap, de dépendance liée au grand âge ou concernées par toutes formes d’addictions.

L’appel à projets s’adresse à des acteurs qui œuvrent auprès des personnes en situation de handicap, de dépendance liée au grand âge et qui souffrent d’addiction(s) et ainsi qu’à leurs proches. Il est également destiné à ceux qui portent des actions innovantes qui peuvent améliorer l’intégration, l’inclusion, la qualité de vie, de soins des personnes concernées.

Un des thèmes de l’appel à projet : la prévention de l’addiction numérique pour préserver l’autonomie des jeunes

L’ère numérique est un fait. Les générations sont invitées à s’inscrire dans ce contexte mondial. Et ceci dès le plus jeune âge. Le risque d’addiction lié à des usages excessifs est réel. Être autonome s’entend comme une résistance à l’addiction.

L’enjeu du présent appel à projets consiste à trouver les méthodes et moyens de défier ce risque. Et notamment apprendre à contrôler soi-même l’utilisation des outils multiples, à maintenir une distance critique, prévenir les dysfonctionnements dans l’usage, mais aussi impliquer les parents, les institutions, les réseaux associatifs.

Une attention particulière sera portée au rôle des pairs dans la régulation du recours au tout numérique. L’expérimentation de différentes manières d’être en relation aux autres et au monde pourra être un axe de travail.

Télécharger le règlement de l’appel à projets pour l’autonomie
Télécharger le dossier de candidature de l’appel à projets pour l’autonomie

 

À lire aussi