La revue de presse des addictions comportementales #29

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - La revue de presse des addictions comportementales #29

Risque accru de TDAH ou de TSA chez les enfants de mères présentant des troubles de l’alimentation

20/01/2022

A partir d’une cohorte suédoise identifiant 52 878 naissances uniques entre le 1er janvier 1990 et le 31 décembre 2012, des chercheurs de l’Institut Karolinska à Stockholm se sont interrogés sur l’association entre des troubles de l’alimentation de la mère et des troubles neuropsychiatriques chez l’enfant.

Les résultats parus dans l’article « Analysis of Neurodevelopmental Disorders in Offspring of Mothers With Eating Disorders in Sweden », suggèrent que « les enfants nés de mères souffrant de troubles de l’alimentation, en particulier de troubles actifs pendant la grossesse, présentent un risque accru de développer un trouble de l’attention et/ou de l’hyperactivité (TDAH) et un trouble du spectre de l’autisme (TSA). L’association ne pouvait pas être entièrement expliquée par les comorbidités psychiatriques parentales, et parmi les enfants de mères anorexiques et boulimiques, elle ne pouvait pas être expliquée par un facteur de confusion familial non mesuré ».

https://www.encephale.com/Actualites/Breves/2022/Risque-accru-de-TDAH-ou-de-TSA-chez-les-enfants-de-meres-presentant-des-troubles-de-l-alimentation

 

L’Assemblée nationale veut faciliter le contrôle parental sur Internet

19/01/2022

L’Assemblée nationale a voté en première lecture, le mardi 18 janvier un texte facilitant le recours au contrôle parental pour les objets connectés ; L’objectif étant de « protéger les mineurs de la pornographie, du cyber-harcèlement ou de la violence sur Internet ».

La proposition de loi, qui doit encore être examinée au Sénat, « veut obliger les fabricants d’appareils connectés à inclure un contrôle parental gratuit et facile d’utilisation, des dispositifs encore très peu connus ou utilisés ». Les parents seraient libres de choisir s’ils veulent activer ou non cet outil installé par défaut, lors de la première mise en service de l’appareil.

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2022/01/19/l-assemblee-nationale-veut-faciliter-le-controle-parental-sur-internet_6110108_4408996.html

Impacts relationnels et conjugaux vécus par les conjointes de joueurs pathologiques : comparaisons des perceptions des joueurs et de leurs conjointes

19/01/2022

Cette étude a été menée auprès de joueurs pathologiques en traitement dans trois centres publics de réadaptation en dépendance du réseau de la santé et des services sociaux du Québec, ainsi qu’auprès de membres de l’entourage de ces joueurs.

Ce sont 22 dyades composées d’un joueur pathologique et de sa conjointe qui ont été interrogés.

Cinq thèmes sont ressortis du discours des participants : les ruptures, séparation et menaces de rupture, les changements dans les rôles des membres du couple, l’érosion du lien de confiance, les conflits et tensions et la diminution de l’intimité, du lien affectif entre les partenaires…

https://www.cairn.info/revue-psychotropes-2021-4-page-91.htm

 

Paris sportifs : ce que prépare le gouvernement pour protéger les jeunes

18/01/2022

La secrétaire d’État chargée de la jeunesse et de l’engagement Sarah El Hairy a été interviewée par le quotidien « Ouest-France » à propos de futures mesures pour protéger les jeunes d’une possible addiction au jeu. Sarah El Hairy précise que durant le dernier euro de football, il y a eu une explosion des campagnes publicitaires explicitement à l’attention des jeunes et en particulier des mineurs qui sont interdits de jeu.

L’Autorité nationale des jeux (ANJ) a commencé à travailler à de nouvelles recommandations comme par exemple, « des campagnes de prévention des opérateurs, avec une campagne de communication massive dans la rue, notamment dans les transports publics, pour expliquer que le jeu fait partie de l’addiction ».

Il est également question que les mentions obligatoires concernant les dangers de jeu excessif apparaissent tout au long des publicités.

La secrétaire d’état veut une prévention plus efficace, plus efficiente. « Il faut que la prévention représente 20 % des spots ». Elle travaille également avec l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) pour sensibiliser les influenceurs, les doter de moyens pour qu’ils soient plus vigilants.

L’ANJ devrait annoncer, dans les prochaines semaines, de nouvelles modalités de contrôle des publicités, et des sanctions en cas de non-respect des règles.

https://www.ouest-france.fr/sante/addictions/jeux/info-ouest-france-paris-sportifs-ce-que-prepare-le-gouvernement-pour-proteger-les-jeunes-f33d51d2-7835-11ec-b15e-c80a838fe678

 

Réseaux sociaux : des miroirs (très) déformants pour les adolescents

17/01/2022

Dans cet article paru sur le site québécois « L’actualité », la psychologue Léonie Lemire Théberge donne des conseils aux parents inquiets de voir leurs enfants passer beaucoup de temps sur leur smartphone, les réseaux sociaux comme TikTok, Snapchat et Instagram.

La psychologue dit éprouver des inquiétudes, mais aussi de l’espoir. « Tout est dans l’équilibre. Pour elle, les grandes entreprises qui gèrent ces réseaux sociaux vont devoir investir dans la prévention ».

https://lactualite.com/societe/reseaux-sociaux-des-miroirs-tres-deformants-pour-les-adolescents/

 

Les Français et le phénomène sectaire

17/01/2022

L’institut de sondages Odoxa a interrogé 1 006 personnes – échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus – sur le phénomène sectaire en France. Plus d’1 Français sur 4 a été exposé au phénomène sectaire (26%) : 22% ont été personnellement contactés par une secte ou ses membres et 14% connaissent dans leur entourage une personne victime de dérives sectaires.

Les Français ont le sentiment majoritaire que les dérives sectaires sont en hausse. Pour eux, la religion et le développement personnel sont des secteurs plus investis par les mouvements sectaires. Ils ne pensent pas spontanément au secteur de la santé qui peut être très largement élu par les sectes.

Les sectes sont très certainement une menace pour la démocratie et la laïcité. Les personnes sondées y voient aussi un terreau fertile aux théories du complot. Ces personnes aspirent également à avoir une meilleure information sur le risque sectaire et pensent que l’Etat doit mieux informer la population sur les risques et plus s’impliquer dans la lutte contre ceux-ci.

http://www.odoxa.fr/wp-content/uploads/2022/01/Odoxa-pour-Unadfi-Les-Francais-et-le-phenomene-sectaire-17-janvier.pdf

À lire aussi