» retour

L’addiction au travail

Qu’est-ce que l’addiction au travail

Même si celle-ci n’est pas classée comme addiction comportementale dans le DSM, elle correspond à un investissement excessif dans les activités professionnelles.
F. Limosin, psychiatre français a listé les principales caractéristiques de l’addiction au travail :

  • Hyperactivité
  • Esprit de compétition et de défi
  • Désir intense de satisfaction professionnelle
  • Culte de l’entreprise et du travail
  • Relation difficile avec les loisirs
  • Détente difficile pendant les vacances et les week-ends (fréquemment associée au fait d’apporter du travail sur le lieu même des vacances)
  • Négligence de la vie familiale
  • Manifestation de stress liées au travail.

 

Epidémiologie

Dans l’article « Workaholisme : état des connaissances1 », T. Burcoveannu fait état de plusieurs enquêtes. L’étude de J.T. Spence et A.S.Robbins aux Etats-Unis a porté sur 291 travailleurs (134 hommes et 157 femmes) et a révélé que 13 % des femmes et 8 % des hommes interrogés présentaient des critères de workaholiques.
Au Japon une étude3 publiée en 2011  a montré  une prévalence de 31 ,2 % chez les hommes et de 27,6 % chez les femmes.
En Norvège4 , les workaholiques de l’enquête menée chez des journalistes était de 12,3 %.

 

… Et en France

Trois études, une réalisée en 2005 chez des personnels navigants5  a montré un risque de 8 % d’addiction au travail. La deuxième étude, enquête menée auprès de salariés parisiens6  a relevé 12 % de salariés à risque. La troisième a interrogé tous les médecins du CHU de Nantes7. Sur les 444 répondants, on peut considérer que 13 % sont addicts au travail et que plus de 35 % seraient à risques.

  • Partager l'article sur

A consulter aussi


Vidéo

ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / « Réalité vs Virtualité » deuxième épisode de la web-série  »A toi de choisir »

L’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie dans le 73 et l’Uhraj (L'Union Régionale pour l’Habitat des Jeunes Auvergne Rhône-Alpes) se sont associés afin de sensibiliser les jeunes sur les prises de risques et les consommations excessives par la création d’une web-série ''A toi de choisir'' de trois épisodes. Ce deuxième épisode a été créé par les jeunes de la résidence Joseph FONTANET d’Aix les Bains et de la résidence Albert CAMUS de Montmélian.


Le 10 Mai 17
Revue de presse

Jeux vidéo. Jeune addict : quand faut-il s’inquiéter ?

« Il faut être attentif à tout phénomène de rupture dans le comportement », conseille le Dr Bruno Rocher, psychiatre-addictologue au CHU de Nantes. Si votre adolescent, « très sociable habituellement, devient tout à coup solitaire ». Ou si, « passionné de sport, il ne s’intéresse plus qu’à ses écrans ». De plus, « l’isolement vis-à-vis de sa famille doit également alerter », poursuit-il. 


Le 22 Jan 18