On a testé… utiliser « Temps d’écran » pour réduire l’utilisation de son iPhone

Autres addictions comportementales / 22 novembre 2018

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - On a testé… utiliser « Temps d’écran » pour réduire l’utilisation de son iPhone

Quatre heures et vingt-huit minutes : c’est le temps qu’il faut, du centre de Paris, pour rallier le Puy-de-Dôme en voiture. C’est la durée approximative des deux premiers épisodes de Star Wars. C’est aussi ce qu’il faut en moyenne à un coureur pour terminer un marathon. C’est enfin le temps que j’ai passé sur mon iPhone, le seul mardi 18 septembre, selon la fonctionnalité « Temps d’écran » proposée depuis peu par Apple. C’est beaucoup.

Ce mardi-là, j’aurais donc eu le temps de me mettre au vert à 450 kilomètres de Paris ou de revoir les meilleurs épisodes de la saga intergalactique. Au lieu de quoi j’ai passé au moins deux heures sur les réseaux sociaux (Twitter essentiellement), reçu environ trois cent cinquante notifications et autant de vibrations de mon téléphone, que j’ai pris en main et déverrouillé environ cent cinquante fois. Il faut dire que je travaillais, et que je travaille beaucoup sur mon smartphone.

Je me savais être un utilisateur intensif, mais la brutalité des chiffres donne le tournis. Je ne suis pas le seul à ressentir cela. De nombreuses personnes se posent des questions sur l’emprise des téléphones intelligents sur leur vie. « J’ai récemment installé une application pour contrôler mon temps passé sur portable. Les premiers chiffres furent hallucinants : presque cinq heures par jour, soit environ un tiers de mon temps éveillé. On ne s’en rend pas compte, mais on allume son portable parfois près de cent fois par jour ! », s’étonne de son côté Hector en réponse à notre appel à témoignages.

Tant et si bien que FacebookAppleGoogle ou YouTube ont commencé à mettre en place des outils pour prendre la mesure du temps passé sur leurs services. Dans la Silicon Valley (Californie), on s’est mis en quête du « time well spent », du « temps bien dépensé ». Même le gouvernement français s’intéresse à cette « addiction » aux écrans.

Un article à découvrir dans le journal le monde, dans la catégorie “Pixels”

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Autres addictions comportementales

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir