ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / D'où vient l'addiction au chocolat

Autres addictions comportementales / 26 septembre 2017

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / D'où vient l'addiction au chocolat

Qui ne s’est pas jeté de façon compulsive sur ces barres brunes irrésistibles ? Un comportement qui correspond bien aux critères de la dépendance à une drogue. Toutefois, la dépendance au chocolat ne provoque pas de crise de manque ! Même chez les plus gros consommateurs (plus de 100 g/jour), le sevrage ne provoque qu’une légère anxiété.

Reste que manger du chocolat procure un bien-être qui lui est spécifique, différent de l’addiction au sucre et qui peut pousser à en vouloir toujours plus. Ce plaisir serait dû au cocktail de substances psychoactives qu’il contient. Notamment deux méthylxanthines : la caféine et la théobromine, qui semblent bloquer des récepteurs de l’adénosine, une substance qui inhibe l’excitation. La caféine est connue pour augmenter la sécrétion d’épinéphrine, une hormone de la même famille que l’adrénaline, contribuant à son effet stimulant.

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Autres addictions comportementales

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi