Portail Milieu Professionnel

ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / Instagram et nourriture, une relation passionnelle mais ambiguë

Si le réseau social peut aider des gens à mieux manger, il peut aussi réveiller chez d'autres d'importants troubles alimentaires.

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - ADDICTIONS COMPORTEMENTALES / Instagram et nourriture, une relation passionnelle mais ambiguë

Les utilisateurs d’Instagram le savent bien: la nourriture a une place toute particulière sur ce célèbre réseau social de partage de photos. Des plats, des recettes, des photos de restaurants… La gastronomie, au sens large, est un élément indissociable de l’univers d’Instagram, à tel point que des chercheurs se sont mis en tête d’étudier ce phénomène, à la fois nouveau et d’une ampleur inédite.

Tout et son contraire

Mais, pour autant, ce n’est pas aussi simple. Et pour cause, une nouvelle étude, publiée en mai 2017, vient contredire, sinon nuancer, cette théorie. Menée sur 700 internautes et élèves de l’University College de Londres, celle-ci établit un lien direct entre Instagram et des troubles de l’alimentation.

Chez ces personnes utilisant régulièrement la plateforme, la prévalence d’orthorexie –des habitudes et pratiques alimentaires consistant à ne se focaliser que sur une alimentation saine et à rejeter de manière systématique les aliments vus comme malsains ou mauvais pour la santé– était de 49%, contre moins d’1% dans le reste de la population.

En savoir plus

À lire aussi