ETUDE / « Le travail c’est la santé »… Vraiment ?

Autres addictions comportementales / 11 avril 2017

Autres addictions comportementales

C’est une enquête passionnante à plus d’un titre qu’a révélée cette semaine la CFDT sur le rapport des Français au travail. Par son ampleur : 200 000 réponses. Par son étendue : horaires, degré d’autonomie, relations entre collègues, tout y passe. Par ses résultats enfin : qui aurait cru que 70% des Français rigolent « souvent ou tout le temps » au bureau ? A l’inverse, qui aurait pensé qu’un tiers d’entre eux ont « le sentiment d’être une machine » sans autonomie ni responsabilités ?

Rappelons tout d’abord que les Français entretiennent un rapport pour le moins complexe, voire paradoxal avec leur métier. En effet, plus les conditions de travail sont difficiles, et plus celui-ci est vécu comme la condition première du bonheur. C’est le cas des ouvriers, pour qui le bien-être passe par un travail stable et un salaire, là où les cadres recherchent plutôt la liberté et la possibilité de « se réaliser ». En d’autres termes, la hiérarchie des attentes dans le travail est inversement proportionnelle à la satisfaction qu’on en retire.

Fiers de leur métier

Commençons néanmoins par les bonnes nouvelles – puisque, comme je l’ai appris durant ma formation au coaching à HEC, il faut toujours dire d’abord ce qui va avant de détailler ce qui ne pas va ! La première bonne nouvelle, c’est qu’une grande partie de Français aiment leur travail (76,4% très exactement). Mieux encore, ils y prennent du plaisir (à 57%) et se disent « fiers » (55,7%) de leur métier.

Pour voir la suite de l’étude, cliquez sur « Consulter en ligne » pour accéder au site de l’Express

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Autres addictions comportementales

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi