"SOS, mon enfant regarde du porno !"

Autres addictions comportementales / 19 novembre 2018

Autres addictions comportementales
Addiction Autres addictions comportementales - "SOS, mon enfant regarde du porno !"

Selon une étude menée en juin 2018 pour le Fonds Actions Addictions, la Fondation Gabriel Péri et Fondation pour l’innovation politique en France, un cinquième des 14-24 ans (21 %) regardent au moins une fois par semaine du porno. Une consommation qui atteint parfois des niveaux dramatiquement élevés : 9 % des jeunes regardent des films x quotidiennement, dont 5 % plusieurs fois par jour ! Près d’un jeune sur deux explique aussi avoir tenté de reproduire des scènes vues dans ce type de films…

Comment réagir si je découvre que mon enfant est tombé sur des images pornographiques ?

Il y a cette nuance très importante entre le fait de tomber dessus par hasard ou intentionnellement. Aujourd’hui, même en tapant simplement son prénom sur Google pour en connaître l’étymologie, on risque de tomber très vite sur des actrices pornos qui s’appellent Julie ou Alexandra, par exemple ! Le nombre d’enfants exposés malgré eux à la pornographie est très important et en tant que parents, nous avons raison de nous en inquiéter. En fonction de l’âge de l’enfant, du contexte dans lequel il a vu les images et du contenu des films (certains sont plus perturbants que d’autres), cela peut créer de vrais traumatismes. Il pourrait faire des crises d’angoisse et développer des troubles du sommeil. Un peu comme moi, quand, gamine, j’ai regardé “Les dents de la mer” et fait de nombreux cauchemars par après. Ici, c’est le même principe : ce sont des visions qui ne sont pas du tout adaptées à nos enfants !

En savoir plus

Aller plus loin sur l’espace Autres addictions comportementales

Informations, parcours d’évaluations, bonnes pratiques, FAQ, annuaires, ressources, actualités...

Découvrir

À lire aussi